Santé publique en Côte d’Ivoire : 50 milliards de F Cfa pour transformer le Chu de Yopougon

. Dr Goudou-Coffie Raymonde (ministre) : « A l’origine, c’était un hôpital général »

Dr Goudou-Coffie Raymonde, ministre de la Santé et de l’Hygiène publique (Mshp), a effectué, le samedi 8 juillet 2017, une visite surprise au Centre hospitalier universitaire (Chu) de Treichville. Elle y était dans la matinée pour se rendre compte du nouvel équipement acquis au niveau des urgences chirurgicales.

 C’est une nouvelle capacité de huit lits pour adultes et pour enfants, de dernière génération avec des moniteurs, des seringues électriques. A cela, il faut ajouter de nouveaux matériels ultramodernes et des salles rénovées d’intervention chirurgicales. « Après plusieurs années de difficulté, nous venons de livrer de nouvelles salles d’opération fonctionnelles, qui n’envient pas certaines (salles) occidentales. Je suis fière des nouveaux services de traumatologie, qui seront mis à la disposition pour les athlètes des Jeux de la Francophonie ici (21 au 30 juillet 2017 à Abidjan) en cas de nécessité. À Cocody, c’est la même chose. Nos structures sont aux normes internationales », s’est réjouie la Mshp.

Abordant la situation du Chu de Yopougon qui est « dépourvu » de services d’urgences, Dr Goudou-Coffie a fait cette révélation : « Le Chu de Yopougon est totalement dépassé. Nous avons fait toutes les évaluations pour sa réhabilitation qui va coûter cinquante (50) milliards de francs Cfa. Vous savez, à l’origine, le Chu de Yopougon était un hôpital général ». Le cap a été mis par la suite, sur l’Institut de cardiologie d’Abidjan (Ica), qui est une référence en Afrique. Sous la conduite de Pr Séka Assi Rémi (directeur), la nouvelle salle d’angiographie, d’un coût de 934 millions de francs Cfa, et divers lots d’équipement d’une valeur totale d’un milliard huit cent vingt-cinq millions (1.825.000.000) francs Cfa, ont été présentés.

Ce périple matinal de la Mshp et sa délégation s’est achevé à Marcory, à la Polyclinique Farah qui ouvre dans quelques jours, dont tous les matériels en provenance d’Europe ont été installés. « Nous avons un bâtiment hospitalier de cinq étages, qui répond aux normes internationales, et qui est certifié Iso depuis l’année 2016. Nous avons 19 services, des urgences à domicile avec ambulance, 23 bureaux de consultations. Depuis 8 mois, nous renforçons les capacités de nos personnels », a résumé Dr Walid Zahreddine, président-directeur général (Pdg).

 

M’BRA Konan

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte