Chu d'Angré : 426 agents recrutés pour le fonctionnement

.Alassane Ouattara désapprouve la gestion de la santé en Côte d'Ivoire

Le Centre hospitalier universitaire (Chu) d'Angré, dans la commune de Cocody, a été inauguré, le vendredi 15 décembre 2017, par Alassane Ouattara, le président ivoirien.

Bâti sur une superficie de 4,5 ha pour un coût global de 35,23milliards de F Cfa, cet établissement sanitaire de catégorie 3 porte à 5 le nombre de Chu en Côte d'Ivoire. D'autres structures sanitaires ultra-modernes verront également le jour dans les mois à venir. Au dire du président de la République, 3 hôpitaux militaires sortiront de terre   à Bouaké, à Daloa et à Korhogo. Il est également prévu, selon toujours le chef de l’État, la construction d’hôpitaux généraux à Abobo, à Yopougon et 12 autres à l'intérieur du pays. Il s'agit, à travers la réalisation de ces différentes structures sanitaires, a confié Alassane Ouattara, de permettre à chaque habitant du pays, quels que soient son statut social et sa situation géographique, d'avoir accès à des soins de santé de qualité. A l'entendre, il doit y avoir un centre de santé dans un rayon de 5 km.

Pour ce faire, le chef de l’État envisage d'investir 833 milliards de F Cfa pour les 3 années à venir. Mais bien avant de donner cette information, le président de la République a volé dans les plumes des autorités et des gestionnaires de la santé en Côte d'Ivoire. Sans porter de gants, Alassane Ouattara a exprimé sa colère contre le personnel de santé. Et ce, quand à la gestion faite de la politique de gratuité, initiée à la sortie de la crise post électorale en 2011. «A la sortie de la crise post-électorale, nous avons institué, une gratuité totale des  soins de santé. A notre grand désarroi, il a été enregistré des abus inqualifiables. Nous ne pouvons pas continuer ce système qui faisait l’objet de détournements, d’abus de biens sociaux et de trafics », a révélé le président de la République, avant de confier que la gestion de la gratuité des soins n’a pas été fameuse en Côte d'Ivoire.

La ministre de la Santé et de l'hygiène publique, Raymonde Goudou Coffi qui a pris bonne note des récriminations du chef de l’État, a, pour sa part, donné les caractéristiques du nouveau Chu d'Angré. Retenons du discours de la ministre de la santé que la nouvelle structure sanitaire à capitaux publics est dotée d’une capacité d’hospitalisation de 250 lits. De type pavillonnaire R+1, le Chu compte 19 bâtiments dont 4 logements d’astreinte. L'établissement dispose de plusieurs services dont le service de consultations, de médecine générale, de chirurgie, de pédiatrie médicale et néonatale, de gynécologie et d’obstétrique et des services d’Urgences.

De plus, le centre, a souligné la ministre, renferme des services de spécialités dont la chirurgie traumatologique et digestive, la médecine interne, la Cardiologie, la médecine physique et réadaptation, de la médecine du travail et d'une morgue. Le Chu d’Angré dispose aussi d’équipements médico-techniques de dernière génération dont 1 scanner de 64 barrettes et 128 coupes. Le fonctionnement de ce 5ème Chu de Côte d'Ivoire sera assuré par 426 agents de santé recrutés, selon la compétence. Pour une gestion efficiente de ce centre, a expliqué la ministre, le gouvernement a exigé l’ouverture des fonctions de chef de service aux non-universitaires.

La compétence, a indiqué Raymonde Goudou Koffi, a été le seul indicateur à prendre en compte. C'est ainsi que le gestionnaire a été choisi, au terme d'un appel à candidature restreint qui était supervisé par le ministre Abdourhamane Cissé, conseiller spécial du président de la République. Faut-il le noter, la réalisation de cet établissement sanitaire ultra-moderne a été entamée en 2009 grâce à une partie des fonds de l'indemnisation consacrés aux victimes des déchets toxiques. Dans sa réalisation et en tenant compte de l’évolution démographique de la commune de Cocody ( 405 563 habitants en 2007 à 576 779 en 2016), le gouvernement a décidé de transformer cet hôpital de 2ième niveau en un Chu.

Elysée YAO

Elysée Yao

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte