Lutte contre la rougeole et la Rubéole: Environ 14 millions d’enfants attendus dans 6 000 centres de vaccination 


Les enfants âgés de 9 mois à 14 ans sont attendus à la vaccination du 26 janvier au 04 février 2018

C’est au total 13.386.504 enfants âgés de 09 mois à 14 ans qui sont attendus dans les 6 milles centres de vaccination ouverts dans le cadre de la prochaine campagne de lutte contre la rougeole et la rubéole.

Cette opération, qui vise l’élimination de la rougeole et de la rubéole, se déroulera du 26 janvier au 04 février 2018, sur toute l’étendue du territoire ivoirien. C’est une initiative du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique et de ses partenaires, cordonnée par le Programme Elargie de Vaccination (Pev).

Pendant 10 jours, les parents devront amener leurs enfants dans les 6.000 centres de vaccination créés à cet effet pour permettre aux tout-petits de recevoir simultanément le vaccin contre la rougeole et la rubéole. La campagne consistera en l’administration d’une dose du vaccin rougeole-rubéole à 100% de la cible. Cela, en assurant la sécurité des injections et la prise en charge des cas de manifestations adverses post immunisation (Mapi).
 
Montrant l’importance de cette opération, Angaman Ehouman, directeur de communication au programme élargie de vaccination, a expliqué que 5 milliards de francs Cfa ont été déboursés pour éliminer ces maladies graves et très contagieuses qui continuent de sévir en Côte d’Ivoire. Il a fait remarquer, par ailleurs, que la vaccination reste la seule solution pour les éviter. Car, un seul vaccin contre la rubéole confère une protection durable supérieure à 95% similaire à la protection naturelle.
 
La rougeole est transmise, à en croire M. Angaman par les gouttelettes de salives d’une personne malade à une autre. Elle se manifeste par une fièvre égale ou supérieur à 38°, des yeux larmoyants et rouges, un écoulement nasal, la toux et des boutons. Quant à la rubéole, provoquée par un virus, elle survient chez les enfants de 5 à 9 ans et se transmet d’une personne à une autre par les toussotements ou les éternuements. Son principal symptôme est une apparition de boutons, débutant généralement au niveau de la tête et du cou. Chez certaines personnes, elle se manifeste aussi par la fièvre, des nausées, la fatigue générale etc... Cette maladie, a révélé M. Angaman, peut même entraîner la mort du fœtus ou des malformations congénitales chez la femme enceinte.  S’il n’y a pas de traitement spécifique contre la rubéole, le responsable de la communication du Pev a toutefois rappelé qu’il existe un vaccin.
 
Mélèdje Tresore (stg)

MELEDJE Trésore

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte