Côte d'Ivoire : Bientôt la construction du premier et plus grand hôpital de traitement du cancer en Afrique de l'Ouest


Ph DR

L’Etat de Côte d’Ivoire et la République de Corée ont signé le jeudi 8 février 2018, la signature de l'Arrangement pour le projet du Centre national de radiothérapie et d’oncologie médicale de Côte d'Ivoire et en Afrique.

La signature de cet accord de prêt a eu lieu le jeudi 8 février 2018, à la grande salle de conférence du ministère des affaires étrangères entre la ministre ivoirienne en charge de la Santé et de l'Hygiène publique, Raymonde Goudou Coffie et son excellence RHEE Yong IL, ambassadeur de la République de Corée en Côte d’Ivoire. Selon la ministre ivoirienne en charge de la Santé et de l'Hygiène publique, ce nouveau projet permettra à n’en point douter, de doter la Côte d’Ivoire, d’un véritable outil contribuant à l’amélioration du système de santé, particulièrement la prise en charge des malades du cancer. « Ce centre offrira à la Côte d’Ivoire et à la sous régions un plateau technique de pointe à coûts modérés, évitant du coup les traitements onéreux à l’étranger ». a-t-elle ajouté.

Aussi a-t-elle rappelé que l’aboutissement à cette phase de signature qui consacre la finalisation du projet est le fruit de la persévérance, de l’engagement du gouvernement ivoirien et celui du ministère des affaires Etrangère de Côte d’Ivoire Avant de témoigner à son excellence Rhee Yong IL et à l’Etat coréen, toute la gratitude du gouvernement ivoirien et de son peuple, pour l’appui de son pays à la lutte engagée contre le cancer.

Pour RHEE Yong IL, ambassadeur de la République de Corée en Côte d’Ivoire, son gouvernement souhaite prendre part à l’amélioration des conditions du système de santé du peuple ivoirien à travers son Fonds de développement et de coopération économique (EDCF). Il a révélé que parmi les hôpitaux construits par le fonds coréen, ce centre hospitalier sera le plus grand en Afrique et le deuxième plus grand au monde avec 200 lits de traitement et des équipements à la pointe de la technologie. Aussi a–t-il ajouté qu’en plus de la construction et de l’équipement de ce centre, la République de Corée procèdera à la formation du personnel aux fins de partager son savoir-faire technique et renforcer l’indépendance médicale de la Côte d’Ivoire.

D’un montant global de 110 millions d’Euros soit 60 milliards de FCFA, ce prêt sera octroyé par la Banque coréenne d’import-export (Korea Eximbank).

 

Jean Kelly Kouassi (Stg)

Jean Kelly KOUASSI (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte