Insuffisance Rénale : plus de 100 postes de traitement en Côte d’Ivoire


Grâce aux efforts du gouvernement, plus de 100 postes de traitement d’insuffisance rénale ont été créés. Ce qui permet à la population ivoirienne de bénéficier des soins d’hémodialyse à moindre coût.

L’insuffisance rénale est une maladie qui a très vite gagné du terrain en Côte d’Ivoire. Elle s’est rapidement développée et a emporté plusieurs patients faute de centre d’hémodialyse pour certains et faute de moyens financiers pour d’autres. Cependant, pour faire face à cette maladie qui perturbe la quiétude de bon nombre de la population, le gouvernement ivoirien n’a pas voulu rester les bras croisés.Des investissements importants ont été faits en créant plusieurs centres d’hémodialyses sur tout le territoire ivoirien.

Ainsi, pour favoriser la prise en charge médicale des patients, huit centres d’hémodialyse ont été construits de 2011 à 2017. Le dernier en date est celui de Korhogo ouvert en avril 2017.
Ce qui fait passer le nombre de postes d’hémodialyse de 10 en 2011 à 107 en 2017, soit 97 nouveaux postes. Aussi, c’est environ 56 000 séances de dialyse qui ont été effectuées en 2017, contre 22 000 en 2015.

Selon les chiffres donnés par le Service d’Aide Médicale d’Urgence (SAMU), entre 4 000 et 5 000 personnes souffrent d’insuffisance rénale en Côte d’Ivoire. Par ailleurs, selon le portail officiel du gouvernement, l’Etat de Côte d’Ivoire compte ouvrir d’autres centres d’hémodialyses dans plusieurs villes de l’intérieur à savoir, San-Pedro, Aboisso, Daloa, Bondoukou et Odienné.

Toutefois, il faut retenir que ces investissements, couplés à la politique de gratuité ciblée de certains soins et médicaments, ont permis à l’Etat ivoirien de réduire le coût de la séance de dialyse.

Mélèdje Tresore (stg)

MELEDJE Trésore

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte