Hépatites virales : La transmission mère-enfant préoccupe les spécialistes


30/07/2018
Hépatites virales : La transmission mère-enfant préoccupe les spécialistes

Les hépatites virales continuent d'être un problème de santé publique dans le monde. 

Selon l’Organisation mondiale de la santé (Oms) de 1993 à 2013, elles ont causé la mort de 1,45 million de personnes dans le monde. Soit 63% de plus qu’en 1990, là où la tuberculose avait tué 1,4 million de personnes, le Sida, 1.3 million et 885.000 pour le paludisme en 2013. Pour freiner ces hépatites, les spécialistes se penchent sur la transmission de la mère à l'enfant. Ce point a été évoqué lors d'une conférence sur le thème « Hépatites virales et prévention transmission materno-fœtale » organisée par la « Plateforme village de la santé Côte d’Ivoire ».

A lire aussi: Hépatites virales: Traitements et vaccins coûtent cher

Jeudi 26 juillet 2018, en effet, à l’amphithéâtre de l’Institut national de formation des agents de la santé (Infas) du Centre hospitalier universitaire ( Chu) de Treichville, des experts ivoiriens engagés dans la lutte relevaient que la transmission materno fœtale est un maillon essentiel de la propagation du virus. « La femme enceinte porteuse de l’hépatite B constitue un réservoir de la transmission verticale », faisait remarquer Dr Emile Allah Kouadio, directeur- Coordonnateur du Programme national de lutte contre les hépatites virales.

De son côté, Dr Mory Camara, point focal Hépatites au Centre national de transfusion sanguine (Cnts), mettait en exergue l’ignorance des hépatites virales par les populations, la méconnaissance des mécanismes de lutte et le manque de renforcement de capacités du corps médical. Face aux défis, la Plateforme village de la santé Côte d'Ivoire a appelé les décideurs à plus d’implication et d’engagement dans la lutte contre cette maladie virale. Cette structure a exhorté également les populations à plus de précaution et à faire le test de dépistage des hépatites virales pour connaître leur statut.

Marcelle AKA

 

 

Marcelle Aka

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2

 

Videodrome