Depuis Paris, Dr Aka Aouele partage l’expérience sanitaire de la Cote d’Ivoire


Depuis Paris, Dr Aka Aouele partage l’expérience sanitaire de la Cote d’Ivoire
Ph DR

La 3ème édition des ‘’rencontres Africa’’sur la santé se tient du 24 au 25 septembre 2018 au Palais des congrès de Paris. Rencontre à laquelle plusieurs pays africains prennent part, la Côte d’Ivoire y compris.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr AKA AOUELE était à la tête d’une forte délégation pour représenter la Côte d’Ivoire autour du thème : "Les enjeux de la santé en Afrique, quelle stratégie ?". Sur la question, Dr AKA AOUELE a partagé la vision stratégique de la Côte d’Ivoire pour le développement de son système de santé.

Le ministre de la Santé a profité de cette rencontre pour présenter quelques actions stratégiques posées en faveur de la santé de la mère et de l’enfant. « Pour lutter contre la mortalité maternelle, infantile et néonatale en Côte d’Ivoire qui est de 614 décès/100 000 naissances vivante (au-delà de la norme OMS), l’Etat ivoirien s’est engagé dans une politique de gratuité ciblée des soins. Cette gratuité concerne la femme enceinte, les enfants de moins de 5 ans », a-t-il confié.

Il s’est également prononcé sur la lutte contre le cancer. «Quant à la lutte contre le cancer, afin de faciliter la prise en charge surplace, la Côte d’Ivoire s’est dotée de son premier centre de radiothérapie, dont bientôt un deuxième verra le jour dans la ville de Grand-Bassam », a-t-il affirmé.

Il a fait savoir que pour les trois prochaines années, un vaste projet de développement est en cours avec un montant d’investissement global s’élevant à 750 milliards de F CFA. Il a par ailleurs fait savoir aux panelistes, que pour lui, sur son magistère, l’une des actions stratégiques prioritaires est la réduction d’une manière considérable de la mortalité de la mère et de l’enfant.

Au sujet des médicament, Dr AKA AOUELE a fait savoir aux experts présents, que la Côte d’Ivoire s’est engagée dans la sécurisation du médicament par un système d’apprivoisement fiable tant au niveau public à travers la nouvelle pharmacie de la santé publique qu’au niveau du secteur privée où son leadership est reconnu aussi bien au niveau de l’Afrique de l’ouest, centrale qu’aux Antilles.

Le premier responsable de la Santé et de l’Hygiène publique, s’est réjoui d’avoir participé à une telle rencontre où la possibilité a été donnée à la Côte d’Ivoire de partager son expérience en thème de stratégie de développement sanitaire. « Notre participation à cette rencontre au nom de l’Etat ivoirien, nous a permis de démontrer tout l’engagement du gouvernement conduit par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly et sous la haute autorité du Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, relativement à un ambitieux projet de développement du système de santé de 2018 à 2020. Ce projet va concourir à la décentralisation de certains services de santé, de même qu’à l’amélioration de la qualité des soins pour les patients », a-t-il conclut.

 

Philomène Yaï (Stg)

Source: Sercom

Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte