Ouattara signe plusieurs décrets en vue d'améliorer la santé et l'hygiène publique


Ouattara signe plusieurs décrets en vue d'améliorer la santé et l'hygiène publique
Son Excellence Alassane Ouattara a présidé le conseil des ministres ce mercredi 03 avril 2019

Le président de la République a présidé le conseil des ministres ce mercredi 03 avril 2019 au palais de la présidence. À la fin de ce conseil, le porte parole du gouvernement, Sidi Touré, a relaté les décisions prises, dont certaines en vue d'améliorer la santé et l'hygiène publique.

Un projet de loi portant création, attribution, organisation, et fonctionnement du centre des opérations d'urgences de santé publique, a été adopté de manière à accroître ses capacités de détection, de prévention et de riposte à tout type de menace sur la santé publique.

Le ministre de la communication et des medias, explique que ce centre est un espace de surveillance intégré des maladies et de ripostes, qui relie les compétences pluridisciplinaires et multi-sectorielles destinées à la coordination de l'information et des ressources en vue de supporter les activités de gestion des urgences, des événements et de santé publique.

C'est de même pour la plate forme nationale « une seule santé ». A en croire le porte-parole du gouvernement, cette plate-forme s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de sécurité sanitaire mondiale lancé en 2014. Selon le ministre Sidi Touré, le but de ce projet est de contenir efficacement les menaces inhérentes aux maladies infectieuses.

L'objectif de cette plate-forme est d'assurer la protection des populations contre les menaces sanitaires à travers des mesures de préventions, de ripostes et d'éradication. Placée sous l'autorité du premier ministre ivoirien, la plate-forme est également chargée de coordonner les investigations et les activités d'éradication et de riposte lorsque les événements susceptibles à mener à une crise sanitaire, sont identifiés.

Par ailleurs, Sidi Touré laisse entendre qu'un dossier d'investissement est mis en place pour relancer les priorités du secteur de la santé et de l'hygiène publique de 2020 à 2024. « En lien avec le PND et le PNDS, le dossier d’investissement définit les réformes et les interventions prioritaires prises en faveur de la mère, de l'enfant et de l'adolescent tout autour de la santé, et de la chaîne d’approvisionnement ainsi que l'amélioration des capacité des ressources humaines et de la qualité des soins », a ajouté le porte parole du gouvernement.

Caroline N'Guessan (Stg)

Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte