Hernie : Une campagne pour le dépistage de 100 patients offerte par le ministre Amadou Koné à Bouaké


18/07/2019
Hernie : Une campagne pour le dépistage de 100 patients offerte par le ministre Amadou Koné à Bouaké

Une opération de prise en charge gratuite de la hernie au bénéfice de 100 patients s'est déroulée ce jeudi 19 juillet 2019 au centre de santé urbain de Nimbo à Bouaké.

Le Centre de Santé urbain de Nimbo, un quartier populaire de la ville de Bouaké abrite depuis le jeudi 19 juillet 2019, une opération de dépistage et de soins gratuits contre la hernie. 100 patients dits vulnérables et issus de toutes les localités de la région du gbêkê prennent part à cette opération dont le donateur n'est autre que le ministre des Transports, Amadou Koné, cadre de la région.

En l'absence de celui-ci, Yeo Metonga, conseiller municipal a expliqué les motivations de cette action de portée sociale. « Le président de la République a décidé de consacrer l'année 2019 au social. C'est dans cette optique que le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, l'ensemble de son gouvernement à travers le ministre des Transports, Amadou Koné, a décidé de traduire cela en acte en prenant en charge de façon gratuite 100 personnes souffrant de la hernie », a fait savoir l'émissaire d'Amadou Koné avant d'exprimer la volonté du donateur à étendre cette opération aux autres départements de la région.

Koffi Kouakou Noel, cultivateur résidant à Allokokro, un malade de la hernie s'est dit heureux d'être au nombre de ces nombreux patients. « Vous ne savez pas combien de fois je suis content de recevoir gratuitement cette prise en charge car depuis 3 ans, je traine cette maladie qui me fatigue et m'empêche de travailler au champ. C'est un soulagement pour moi ce jour. Je dis vraiment merci au ministre des Transports Amadou Koné », s'est-il exprimé.

Notons que cette opération de dépistage et soins gratuits de la hernie est assurée par le Docteur Magassa Basseré, médecin-chirurgien en service au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bouaké.

Simon DEBAMELA, à Bouaké

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Simon De BAMELA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2