Epidémie de Fièvre jaune : De bonnes nouvelles annoncées


Epidémie de Fièvre jaune : De bonnes nouvelles annoncées
Le ministre Aka Aouélé met tout en oeuvre pour éradiquer l'épidemie de la fièvre jaune, en Côte d'Ivoire

Sévissant dans le district autonome d’Abidjan de décembre 2018 à juillet 2019, une épidémie de fièvre jaune a enregistré 89 cas dont un décès. Cependant depuis le mois de juillet 2019, aucun cas n’a été décelé. Apprend t-on dans une note émanant du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, le jeudi 08 août 2019.

L’épidémie de fièvre jaune qui a frappé la Côte d’Ivoire ces derniers temps connait un ralentissement remarquable. Aucun cas n’a été enregistré depuis le mois de juillet 2019, indique le document dont nous avons eu copie. Ainsi, dans le but de mieux caractériser les cas, déterminer l’ampleur de l’épidémie, évaluer le risque de propagation et orienter la stratégie de lutte… le ministre de tutelle, le docteur Aka Aouélé a instruit une investigation épidémiologique du 15 au 17 juillet 2019. Ce travail réalisé par les équipes de l’Institut National d’Hygiène Publique (INHP) a permit de savoir que, la quasi-totalité des cas investigués étaient vivant et en bonne santé apparente. Aussi les signes que présentaient ces malades étaient principalement la fièvre, les céphalées, les douleurs musculaires et articulaires. Quant à leur environnement il présentait de nombreux gites larvaires. Fort de ce constat, le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a jugé opportun de procéder à la vaccination de toutes personnes en contact avec les malades. En outre, pour bouter hors de la Côte d’Ivoire cette maladie, il est recommandé aux personnes non vacciner de se faire vacciner contre la fièvre jaune dans les centres de santé ou dans les antennes de l’Institut National d’Hygiène Publique au prix de 5 500 FCFA.

Toutefois il faut rappeler que ce vaccin qui protège à vie est gratuit dans tous les centres de santé chez tous les enfants âgés de 9 mois à 12 mois. A cet effet, la couverture vaccinale de la fièvre jaune pour le Programme Elargi de Vaccination (PEV) de routine au niveau national est supérieure à 90% ; Aussi rappelons que la Côte d’Ivoire a connu en 2001 et 2008 des épisodes épidémiques de fièvre jaune. Les campagnes à ces époques ont favorisé la vaccination de plus de 3 millions et 2 229 000 de personnes respectivement en 2001 et 2008. Ajoutons également qu’en 2011 et 2012, 66 districts sanitaires à haut risque de fièvre jaune ont bénéficié d’une campagne préventive de vaccination contre la fièvre jaune. Cependant pour une lutte efficace contre cette maladie, des recommandations ont été faites à savoir :   éliminer les gîtes larvaires (vieux pneus, canaris, pots de fleur, objets abandonnés…) ; lutter contre les moustiques adultes (pulvérisation intra et extra domiciliaire ; dormir sous moustiquaire imprégnée d’insecticide, mettre des grilles anti moustiques aux portes et fenêtres des maisons etc.

MT

 

MELEDJE Trésore

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte