Approvisionnement en eau potable: Des ménages pleurent à Yopougon


16/04/2015
la population réclame de l'eau à la Sodeci (Photo: H KPALOU)
Kodoua Nassou, directeur technique de la Sodeci Ananeraie, s'est rendu à Yopougon Niangon-Attié Résidentiel, le samedi 11 avril 2015, pour faire le constat de la souffrance qu'endurent ces populations d'Abidjan.

« Nous ne sommes pas ici en clandestins, la direction régionale nous a demandé d'être avec vous, et nous avons vu de nos yeux les bidons. Cela exprime clairement la souffrance des populations de ce quartier qui est dans la commune de Yopougon, que nous desservons en eau. Comment cela peut être possible quand, à côté de nous, il peut y avoir des personnes qui souffrent tant. Je suis venu avec l'équipe technique pour faire le constat, et nous allons rendre compte à la hiérarchie afin que votre problème soit résolu. Dans moins de 2 semaines, l'eau va couler à Gesco, je me fais votre avocat auprès de mes responsables, pour que les femmes et les enfants ne souffrent plus », s'est engagé M. Kodoua. Il a, en outre, rassuré la population de ce qu' un raccordement de 500 mètres sera fait depuis le village Niangon Attié, pour alimenter le quartier, en attendant le début des travaux.

On a, en effet, trouvé plusieurs bidons alignés attendant d'être remplis d'eau. Des femmes se bagarraient, à la recherche de l'eau. «Nous sommes les oubliés de la commune de Yopougon, pourtant, nous sommes bien de Yopougon. Nous nous réveillons à 2 h du matin pour aller chercher de l'eau à 2 kilomètres du quartier. Quand est-ce que la Sodeci pensera à nous? Le quartier de Gesco sera, dans quelques jours, alimenté, et nous ?», s'est plaint Koffi Kadjo de Paul, président de l'Association du quartier Niangon Attié résidentiel, extension du village Niangon Attié.

Hyppolite KPALOU (Stg)

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Linfodrome.ci

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2