1ére édition des journées de la commune ivoirienne

Le Premier ministre annonce le déblocage de 30 milliards pour aider les communes dans la gestion des ordures


04/09/2015
Le Premier ministre Kablan Duncan a pris part à l'ouverture de la 1ère édition des journées de la commune ivoirienne (Ph:DR)
Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a annoncé, hier jeudi 03 septembre 2015, le déblocage dès 2016 de la somme de 30 milliards de francs Cfa afin d'aider les communes dans la gestion des ordures.

Cette information a été saluée à l'ouverture de la 1ère édition des journées de la commune ivoirienne initiée par l'Union des villes et communes de Côte d'Ivoire (Uvicoci). Ces assises, qui se tiennent à Sofitel Hôtel Ivoire d'Abidjan-Cocody, visent à faire le bilan et les perspectives des 35 ans de communalisation en Côte d'Ivoire. Elles ont été l'occasion pour le chef du gouvernement d'exprimer sa vision aux maires. D

aniel Kablan Duncan a assuré les élus municipaux de la volonté de l’État de Côte d'Ivoire à poursuivre le transfert de compétences aux collectivités territoriales. Toutefois, le Premier ministre a invité les 198 maires de Côte d’Ivoire à faire en sorte que l'autonomie financière desdites collectivités ait une part prépondérante dans leurs différents budgets. Il a exhorté les élus locaux à engager des réflexions sur la problématique de la fiscalité locale, car, dira-t-il, « la question de la communalisation en Côte d’Ivoire est un enjeu majeur pour un développement équilibré ».

De l'avis de M. Kablan Duncan, il y a lieu pour les maires d'intégrer la bonne gouvernance dans leur gestion, la gestion des ordures, la coopération avec les régies financières et le processus de transition de dispositifs au sein de l’Uemoa. En réactions aux doléances de l’Uvicoci, M. Duncan a indiqué que « bien de ces points évoqués sont déjà inscrits à l’agenda du Programme de travail gouvernemental (Ptg) … Entre autres '' la finalisation de la création de l’Institut national de renforcement des collectivités territoriales, l’élaboration de la loi sur la Fonction publique des collectivités territoriales, la création d’un fonds de développement territorial ''. « Les maires sont prêts à jouer leur partition dans le développement de la Côte d’Ivoire », a affirmé le président de l'Uvicoci, Gilbert Kafana Koné, avant de souhaiter que « ce cadre de concertation soit une opportunité afin de limiter les difficultés liées à la mise en œuvre de la politique de décentralisation en Côte d’Ivoire ».

Le maire de Yopougon a indiqué que ce forum sera institué chaque année afin d'être un cadre de concertation autour des questions de décentralisation et de développement local, en vue d'améliorer durablement les rapports entre les communes ivoiriennes, les services de l’État et les autres partenaires au développement local. Cette première édition s'achève ce vendredi 04 septembre 2015.

Bertrand GUEU

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites

Bertrand Gueu

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2