Déguerpissement à Adjamé: De nombreux magasins et petits commerces rasés à la nouvelle gare


23/08/2016
Voici ce qui reste des magasins et petits commerces situés le long de la brettelle de la nouvelle gare, après le passage des bulldozers (Ph : DR)
L'opération de déguerpissement des commerces situés sur les emprises et trottoirs du district d'Abidjan se poursuit dans la commune d'Adjamé.

Après le rond-point des 220 logements et le jardin du pont ferraille, les bulldozers du ministère de la Salubrité urbaine et de l'assainissement ont mis le cap, le week-end dernier, sur la nouvelle gare routière et la gare ferroviaire situées toutes les deux à quelques mètres de la gare Nord de la Sotra.

Plusieurs magasins et les étals de petits commerces installés le long de la nouvelle gare routière, en empruntant la brettelle, ont été détruits. Les commerçants qui étaient plus ou moins informés de l'opération, ont assisté impuissants à la démolition de leurs biens. Certains ont tout de même eu le temps de mettre leurs marchandises et effets personnels à l'abri.

Après avoir nettoyé la brettelle de la nouvelle gare, les machines du ministère de la Salubrité urbaine ont dégagé tous les petits magasins situés à proximité de la gare ferroviaire. Là également, rien n'a été omis par les bulldozers. Ils ont tout rasé sur leur passage. Comme on peut le noter, les machines de la ministre Anne-Désirée Ouloto, encore appelée ''Maman Bulldozer'', s’acheminent allègrement vers le boulevard Nangui Abrogoua. Tout le monde est impatient de voir ce boulevard enfin nettoyé de toutes sortes de commerces et magasins construits et installés de façon anarchique.

Si la tâche semble ardue aux yeux de bien des personnes, elle ne l'est certainement pas pour la ministre de la Salubrité urbaine, qui a maintes fois rappelé sa détermination à remettre de l'ordre et rendre les communes du district d'Abidjan propres.

Franck SOUHONE

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Franck Souhoné

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2

 

Videodrome