Côte d'Ivoire

Paix dans les universités : Les leaders de la Fesci et l'Ageeci jurent sur la bible et le coran


23/08/2016
Les syndicats d'étudiants ont décidé de faire la paix. Ph DR
Plusieurs mouvements d'étudiants dont la Fesci et Ageeci, les syndicats rivaux d'étudiants ont décidé d'enterrer la hache de guerre.

Les deux syndicats rivaux d'étudiants, à savoir la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci) et l'Association générale des élèves et étudiants de Côted'Ivoire (l'Ageeci), et bien d'autres organisations d'étudiants ont décidé de fumer le calumet de la paix. Ces structures ont fait la paix au cours d'un «séminaire de réflexion sur le processus de résolution des problèmes qui minent les universités publiques et grandes écoles de Côte d'Ivoire», lundi 22 août 2016, au sein de l'université Félix H. Boigny.

Devant des rois et chefs traditionnels, les leaders des groupements estudiantins ont signé la «charte Tchiffi Zié pour la pacification du milieu universitaire». Pour témoigner de leur disposition à agir pour la cohésion dans les Universités et grandes écoles publiques de Côte d'Ivoire, ils ont juré la Bible et le Coran. Cette œuvre est à l'initiative de roi coutumier Tchiffy Zié. Il a remercié les étudiants qui ont accepté de se réconcilier. « Je voudrais féliciter mes enfants qui ont décidé de donner une chance à la paix pour que l'université de notre pays, qui est le cerveau de son développement, sorte de la violence, des déchirements et de l'enlisement... », a-t-il dit.

César DJEDJE MEL

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2