Bts/Soutenance des rapports de stage : Des étudiants ont encore manifesté

Ils menacent:'’ Nous nous donnerons les moyens de nous satisfaire'’
Pourquoi la session est bloquée
30/12/2016 | | Commenter l'article
2814
‘’On veut soutenir'’, ‘’On veut soutenir'’... Voilà les cris que poussaient des candidats à la soutenance des rapports de stage pour l’admission au Brevet de technicien supérieur (Bts), le mercredi 28 décembre 2016.

Ces étudiants qui ont en poche leur admissibilité, et qui n’ont besoin que de cette étape pour avoir le diplôme ou le perdre, jusqu’à la prochaine session peut-être, ont fait le maximum de bruits à la Direction des examens et des concours (Dexco) au Plateau, ex-Osdi. Mais contrairement à la veille, ils n’ont pas été gazés. Mieux, une délégation de la Fédération estudiantine et scolaire de la Côte d’Ivoire (Fesci), conduite par son secrétaire à l’Education, surnommé Potentat, a échangé avec le Dexco, Pr Assoumou Antoine.

‘’Le conseil des ministres va se pencher sur notre situation. Si le communiqué ne nous satisfaits pas, nous nous donnerons les moyens de nous satisfaire'’, a-t-il relevé, en faisant le compte rendu de la rencontre aux mécontents massés à l’entrée de ladite direction, non sans leur demander de rentrer chez eux pour faciliter les négociations. Ce qui a été fait, vers 12h. De son côté, Pr Assoumou Antoine qui a accepté d’aborder la question avec nous, a soutenu que les dispositions techniques sont déjà prises. ‘’Vous constatez vous-même que les rapports ont été acheminés dans les centres. Seulement, il y a un léger report. Il ne s’agit pas d’une annulation. Une partie du jury n’est pas encore prête. Il s’agit des enseignants. Ils exigent des indemnités antérieures non payées. Nous les avons rencontrés, mardi, de l’après-midi jusqu’à mi-nuit. Nous avons fait des simulations y compris le paiement de la moitié des montants attendus. Mais ils exigent que tout ce qui leur est dû, leur soit versé, avant qu’ils ne cèdent. Or, en l’état actuel des choses, c’est ce qui peut être fait'’, nous-a-t-il fait savoir, espérant que les choses rentreront vite dans l’ordre, pour que les étudiants puissent passer leur examen, vu que des voix plus autorisées se sont saisies du problème dont le règlement, du reste, n’est pas du ressort de la Dexco relevant de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Dominique FADEGNON

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte