Toulépleu : Un professeur accusé du viol d'une élève; le Lycée et la ville paralysés


27/03/2017 | | Commenter l'article
2454

La ville de Toulépleu ( 600 km à l'ouest d'Abidjan) et le Lycée qu'elle abrite ont été durement secoués, le vendredi 24 mars 2017, par un mouvement de colère des élèves.

 Un professeur de Mathématiques de cet établissement est en effet accusé d'avoir violé «  une de ses élèves en classe 5 ème », selon des sources locales que nous avons interrogées. L'enseignant aurait, selon certains élèves, « sodomisé la fillette ». Vrai ou faux ? La tension était si vive au sein du Lycée que la police est intervenue pour évacuer le professeur, à la demande des autorités de l'établissement. Il a été conduit sous bonne escorte dans les locaux de la police, située non loin du grand marché de la ville.

Les élèves et les nombreux badauds accourus, qui tenaient à donner une « leçon de morale à l'indélicat professeur », ont alors pris d’assaut le commissariat, lançant des invectives et scandant «  professeur violeur ». Ils ont levé le siège, selon nos sources, en milieu d'après-midi, au terme d’âpres négociations. L'élève en question, dont le père travaille dans une morgue de la ville, qui serait âgée de 14 ans, est originaire de Cèbly, village situé à 4 km de Toulépleu, route de la sous-préfecture de Nézobly. Selon une source sécuritaire sur place, l'enseignant a nié en bloc les faits qui lui sont imputés.

A relire: Mouvements des élèves à Bangolo/ La Fesci exige une enquête sur les blessés par balles

Une confrontation devrait avoir lieu, le samedi 25 mars 2017 entre elle et l’enseignant, dans les locaux de la police. Ce soulèvement des élèves, rappelons-le, n’est pas le premier du genre, cette année, pour réclamer justice. En effet, en février dernier, à Bouaké, des élèves ont protesté , dans la rue, contre le viol présumé d’un des leurs. Selon nos sources, une élève en classe de 3e 3 , se rendait le mardi 7 février 2017 aux environ de 8 heures au domicile de sa camarade pour y récupérer des cahiers. En chemin, elle aurait croisé le père de sa camarade qui lui aurait remis les clés de la maison. Une fois à l’intérieur, la jeune fille aurait la visite du père de son amie qui, aurait séance tenante, abusé d’elle jusqu’à ce qu’elle en sorte violée.

Comme on le voit, parents, enseignants et autres doivent faire un examen approfondi de leur conscience.

 

 Rokiatou Bambara (Stg)

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Linfodrome.ci

Linfodrome.ci |

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next

ARTICLES DE LA MÊME CATÉGORIE

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte