Drame dans un village d’Abidjan : Une pirogue chavire ; Plusieurs morts


Les populations de village de Mafiblé 2 (commune de Port-Bouët) sont encore sous le choc du drame qui s’est produit, peu après 10h, le lundi 11 septembre 2017 dans leur village.

Il s’agit de la mort, par noyade, de quatre jeunes filles don deux lycéennes. Il s’agit de Samaké Djeneba, d’une certaine Julieta (couturière), d’Awa et de Judith (élèves à gonzagueville). En effet, selon de sources villageoises, ce lundi matin, ces quatre jeunes filles prennent la direction du village de Kaotri (ou Mafiblé 1) séparé de Mafiblé 2 d’environ 150 mètres par la lagune. À bord d’une pirogue, elles comptent gagner la rive pour le ramassage de noix coco pour la vente. Mais en plein milieu de la lagune, le piroguier a dû mal à maîtriser son embarcation qui tangue dans tous les sens.

A relire:

 

Malgré les coups de pagaie, la situation s’empire jusqu’au chavirement de la pirogue à bord de laquelle sont les quatre personnes. Les pauvres s’agrippent à la pirogue dans l’espoir d’être sauvées. Mieux, les cris de détresse qu’elles font attirent l’attention de certains villageois. Des volontaires se jettent à l’eau au moment où d’autres villageois tentent de joindre les pompiers. Ces soldats du feu se déportent aussitôt dans le village. Malheureusement, leur camion d’intervention heurte violemment un cocotier et est stoppé net dans la brousse avant le village.

C’est à pied qu’ils parviennent au lieu du drame dans le village. Il était trop tard, car les villageois avaient déjà sorti les corps inanimés des quatre jeunes filles. Presque tout le village se retrouve sur la rive. Certains la tête entre les deux mains quand d’autres surtout les proches éclatent en sanglot. La Police et la Gendarmerie qui ont été alertées ont procédé au constat d’usage, avant d’ouvrir une enquête. Le piroguier qui s’est longuement débattu a pu rejoindre la rive, très affaibli. Son témoignage est également attendu par les policiers et les gendarmes pour plus d’éclairage. En attendant un deuil est observé dans le village de Mafiblé 2 tout comme à Kaotré.

 

M’BRA Konan

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

M'Bra Konan

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte