Koumassi : Des jeunes s’affrontent à la bouteille

. Plusieurs blessés dont des cas graves, un artiste annule son concert
07/11/2017
Koumassi : Des jeunes s’affrontent à la bouteille

La nuit du vendredi 3 novembre 2017 a été particulièrement agitée à Koumassi, précisément au quartier Progrès (non loin du commissariat de Police du 36ème arrondissement) où des jeunes gens se sont violemment affrontés avec des bouteilles cassées.

Ces jeunes gens se sont emparés de bouteilles de bière, et ont provoqué de violentes altercations dans un maquis bien connu, peu après minuit, selon nos sources. La plupart des fêtards qui avaient pris place à l’intérieur comme dans la principale rue bitumée, étaient face au podium qui devrait accueillir dans la nuit du vendredi au samedi l’artiste zouglou Molière. C’est dans cette attente que les esprits vont se chauffer, avec les premières bouteilles qui vont s’envoler. Certains jeunes éméchés avec des bouteilles ensanglantées en main, poursuivaient leurs adversaires d’un soir dans les ruelles du quartier.

A lire aussi: De retour de composition/ Des élèves s'affrontent

L’artiste qui était arrivé dans cette bagarre généralisée, a préféré surseoir à son spectacle, et a fait demi-tour, à la déception de plusieurs fans. Ce qui a d'ailleurs ravivé la tension. Jusqu’à 5h du matin, la tension n’était pas retombée. Les riverains ont retrouvé des milliers de tessons jonchant les rues de leur quartier. Ce spectacle avorté qui avait débouché sur ces affrontements, était parrainé par une société de brasserie, qui faisait la promotion de l’une de ses nombreuses bières.

L’une des équipes de ladite société était encore sur place le samedi, aux environs de 13h, avec un véhicule immatriculé 436 Fb 01. Les riverains qui souffraient de la pollution acoustique, craignent désormais la violence qui s’est invitée dans leur quartier. Elles avaient adressé une pétition en début d’année à l’Agence nationale de la salubrité urbaine (Anasur), en vain. C’est pourquoi elles ont lancé directement, ce samedi, un appel à toutes les autorités ivoiriennes, pour que leur quartier « soit sécurisé ».

 

M’BRA Konan

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

M'Bra Konan

|

  • SOURCE: Soir info

1 | 2

 

Videodrome