Abidjan : L’association de la communauté Kal Tamasheq annonce l’investiture de son président

« Nous ne voulons plus qu’on nous appelle bêlards », prévient le vice-président Cissé Ibrahima
« Le but de notre association est de revendiquer notre identité »
Le secrétaire général de l'association de la communauté Kal Tamasheq, Dicko Ali Yazid (à gauche) en compagnie de son vice-président Cissé Ibrahima

L’investiture du président de l’association de la communauté Kal Tamasheq du Mali, du Burkina Faso et du Niger, M. Tahirou AG Taglif, aura lieu le dimanche 10 décembre 2017 au Centre Pilote des jeunes de Port Bouet. L’annonce a été faite par MM. Cissé Ibrahima et Dicko Ali Yazid respectivement vice-président et secrétaire général de ladite association, le mercredi 6 décembre 2017 dans les locaux de linfodrome.com.

L’investiture du président de l’association de la communauté Kal Tamasheq du Mali, Burkina Faso et du Niger aura lieu, le dimanche 10 décembre 2017, au Centre Pilote de Port Bouet. A cette occasion, les Tamasheq des ces pays entendent valoriser la culture et les traditions de leur communauté. « Nous sommes des kal Tamasheq, nous sommes des nomades, nous  parlons la langue Tamasheq et notre troupeau est notre richesse», a dit  le vice-président de l’association de la communauté Kal Tamasheq, Cissé Ibrahima.

Pour lui, la création de cette association vise à faire connaitre le peuple Tamasheq pour qu’on cesse définitivement de les appeler « Bêlard » qui n’existe nulle part. « Le but de notre association est de revendiquer notre identité, et de montrer aux yeux du monde la richesse de notre patrimoine culturel, parce que nous ne voulons plus qu’on nous appelle « Bêlard », nous sommes des Kal Tamasheq noir et non des Bêlards », a-t-il précisé.

Il a ajouté que les Tamasheq du Mali, Burkina Faso et du Niger se sont mis ensemble pour élire démocratiquement leur président et puisque la Côte d’Ivoire est un pays béni, nous avons la foi que notre association va grandir. « Il y a eu des  élections dans tous les pays où est représentée notre communauté, et c’est le candidat de la Côte d’Ivoire qui a été l’heureux vainqueur de ces élections » a-t-il clarifié Cissé Ibrahim.

Le vice-président était appuyé par Dicko Ali Yazid, secrétaire général de l’association, qui a ajouté que les Tamasheq sont  représentés dans plusieurs régions du Sahel. Ils sont environs 3000 en Côte d’Ivoire. La cérémonie d’investiture de leur président, le dimanche 10 décembre prochain, sera une occasion de  rencontres et de communion pour toute la communauté. « Il existe plusieurs communautés de Tamasheq ici, mais la nôtre c’est la communauté des Kal Tamasheq Imarhane Intide, ce qui signifie les Tamasheq qui veulent la vérité » a-t-il précisé.

 

Jean Kelly Kouassi (Stg)

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Jean Kelly KOUASSI (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte