Sécurisation des plages de Bassam : Le préfet apporte son appui aux sauveteurs aquatiques


A l’issue d’une conférence de presse tenue le samedi 30 décembre 2017 à  Bassam, dans le but de  lancer un appel à l’aide aux autorités municipales, gouvernementale  aux partenaires privés,   l’association des sauveteurs aquatique Dauphin d’or, a  annoncé l’obtention d’un fond pour la sécurisation des plages de Bassam pour  cette période de fin d’année.

 L’œuvre est du  préfet du département de Grand Bassam, Amankou  Kassi Gabin, qui se bat selon Dorothé Cupers, membre de l’association Dauphin d’or.  « Nous saluons la disponibilité du préfet et le remercions d’être toujours à nos côtés » a-t-elle dit. Pour elle,  la mise à la disposition de ce fond constitue  une bouffée d’oxygène et permettra de veiller aisément à la sécurité des nombreuses personnes en quête de détente et de loisir sur les plages de Bassam durant le week-end de la Saint Sylvestre.

Cependant,  Dorothée Cupers n’a pas manqué de souligné l’urgence qu’il y a à faire  sortir de l’informel, le métier de sauveteurs aquatiques qui fait partie  de la protection civile. Elle a, à cet effet, rappelé les difficiles conditions de travail, le manque de matériel et de moyen financier.

Aussi a-t-elle ajouté que  l’assistance et  l’appui du gouvernement, des autorités locales et autres partenaires privés pourront aider à la sensibilisation des populations, à la formation des jeunes et à la professionnalisation de ce secteur d’activité afin de réduire considérablement le taux de noyade sur les plages.

Jean Kelly Kouassi(Stg)

Jean Kelly KOUASSI (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte