Après l'affaire ''Bouba'' : Une fondation créée pour lutter contre le phénomène des enlèvements d'enfant


Ph DR

Les parents du petit Bouba, en hommage à leur fils Traoré Sidick dit ‘’Bouba’’, ont mis sur place une fondation dénommée ''Fondation Bouba le petit ange'' deux mois après l’assassinat de leur fils. L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse tenue le jeudi 12 avril 2018 à Abidjan.

Dans le but de lutter contre le phénomène des enlèvements et les assassinats d’enfants, les parents du petit Bouba ont pris la décision de mettre sur pied une fondation au nom de ce môme mort comme un martyr.

« L’enfant Bouba est aujourd’hui devenu le symbole du refus face au phénomène de l’enlèvement et de l’assassinat des enfants, et ses parents ont un devoir de responsabilité devant l’histoire. Ils ont, à présent, le devoir de prendre en mains le combat de la lutte contre le triste phénomène de l’enlèvement et du trafic d’enfants », a confié Seydou Ouattara, le porte-parole de la famille de Bouba.

La famille a exprimé sa reconnaissance à la Côte d’lvoire, à tous ceux qui ont effectué le déplacement pour exprimer leur soutien et à tous ceux qui ont sacrifié de leur temps pour accorder une prière au repos de l’âme du petit Bouba.

Rappelons que le petit Bouba a été brutalement enlevé à l'affection des siens, le samedi 24 février 2018 par un bijoutier pour des fins mystiques. Cet acte a suscité la colère et l'indignation des populatiins d'Abidjan qui se sont levés pour dire non au phénomène des enlèvements d'enfants qui prenait de plus en plus de l'ampleur.

 

Philomène Yaï (Stg)

Philomène YAÏ (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte