Abidjan

Police municipale de Cocody : Des recalés manifestent à l’hôtel communal


Plusieurs personnes formées par la police municipale et qui attendent une éventuelle embauche ont manifesté leur mécontentement (Ph d'archives)

Plusieurs éléments qui ont reçu la formation de la police municipale et qui sont dans l’attente d’une (hypothétique) embauche ont manifesté leur mécontentement dans la matinée du mardi 15 mai 2018, à l’hôtel communal.

La police s’est déployée, dans la matinée du mardi 15 mai 2018, à l’hôtel communal de Cocody. Un cargo des forces de l’ordre estampillé ‘’Epervier’’ rempli d’éléments était positionné en face de l’hôtel communal et veillait au grain.

Aux environs de 10 heures, lorsque l’équipe de reportage est arrivée sur les lieux, les manifestants avaient déserté l’hôtel communal. Pas une trace de manifestants.

Mais des sources proches du commandement de la police municipale font état de ce qu’effectivement, plusieurs jeunes qui ont reçu la formation de la police municipale, las d’attendre, et surtout ayant appris que certains des leurs ont déjà été embauchés, ont manifesté leur mécontentement.

La même source a donné plus de précision sur le nombre des jeunes ayant reçu cette formation. « Ils étaient au départ au nombre de 100. Mais pendant la formation, une personne est décédée et deux ont désisté. Sur les 97 éléments formés restants, 30 ont été embauchés. Ce sont les autres (les 67 non encore embauchés : ndlr) qui manifestent. Ils veulent être aussi embauchés ».

Après ces renseignements, une autre source nous indique que les manifestants ont pris la direction du commissariat du 8ème arrondissement, non loin de l’hôtel communal. Nous décidons de nous y rendre. Chemin faisant, nous rencontrons des jeunes armés de cailloux qui couraient dans tous les sens. Au commissariat, aucune trace de manifestants. De retour à l’hôtel communal de Cocody, les forces de l’ordre avaient vidé les lieux, mais un léger dispositif était encore perceptible dans la cour.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte