Noé

Traffic de drogues : Près de 400 tonnes de drogue saisies


Le camion transportant la drogue n'a pas échappé à la douane de Noé.

Le 18 mai 2018, les agents des douanes de Noé ont intercepté un camion-remorqueur, immatriculé 11 HL 4675, en provenance d'Accra au Ghana, à destination d'Abidjan via Noé. Au contrôle, une quantité non moins importante de stupéfiants, est découverte dans le mastodonte. En effet, selon les informations, 454 plaquettes de stupéfiants, pesant 371 Kg, sont soigneusement emballées dans de la matière plastique, et dissimulées dans les balles de chaussures. Au cours du contrôle, les agents constatent qu'il s'agit de cannabis.

Les renseignements nous indiquent que c'est lorsque le camion se pointe au poste des douanes, aux environs de 11 h, le jour des faits, que tout se mélange pour le conducteur. Au cours de son passage au scanner, dans le camion chargé de balles de friperies de chaussures, comme déclaré par le conducteur, il est découvert par les douaniers, des plaquettes de drogue. La valeur marchande de la saisie est estimée à 18 784 472 francs Cfa et l’amende infligée au propriétaire, de 79 043 941 francs Cfa. Interrogé sur la présence des substances nocives, le conducteur, Kaboré Karim, explique qu'il n'en est pas le propriétaire. A l'en croire, les marchandises ont été chargées par les nommés Georges et Abass à Accra. Et que, c'est au même moment que les douaniers et lui-même découvrent le contenu de ces balles.

Les agents des douanes mettent en place une souricière, dans laquelle ne tarde pas à tomber le destinataire qui est localisé à Attécoubé, à Abidjan. Il s'agit du nommé Moustapha Adomankou, un ressortissant ghanéen, vendeur de friperies au quartier Bracodi, à Adjamé. L'homme est arrếté et mis à la disposition de la police spéciale de la frontière à Noé, pour continuation d'enquête. Il est bon de savoir que sont punis d’un emprisonnement de 5 à 10 ans et d’une amende allant de 500 000 à 50 millions de Fcfa, tous ceux qui contreviennent aux règlements concernant la détention, le transport, l’offre, la cession ou l’acquisition de drogues, compositions et plantes classées comme stupéfiants ou de nature à provoquer des troubles du comportement.

 

FOFANA Mambé

Fofana Mambé

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
Shutterstock.com INT
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte