Circuit Marial 2018: Les pèlerins Catholique Ivoiriens invités à intercéder pour leur pays


Ph:DR

Pour le pèlerinage 2018 en Europe, 88 fidèles chrétiens catholiques de Côte d’Ivoire viennent d’embarquer, dans la nuit du vendredi 10 août 2018. Ils rejoignent cent quatre vingt trois ( 183) autres pèlerins qui ont déjà embarqué la même semaine. Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Sidiki Diakité les a invités à intercéder pour leur pays.

Ils sont au total 271 pèlerins chrétiens catholiques qui ont embarqué pour le circuit marial d’août 2018. Eux, ce sont les fidèles de l’église catholique de Côte d’Ivoire qui ont bénéficié de la prise en charge étatique. Partis pour le circuit marial, ces pèlerins à la rencontre de Dieu à travers la vierge Marie ont été exhortés par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité à intercéder pour la paix, l’amour et le développement de la Côte d’Ivoire.

Le ministre leur a demandé de suivre les consignes des encadreurs afin que ce pèlerinage soit une réussite. Ensuite, chaque État ayant ses règles, il leur a conseillé d’être de bons ambassadeurs afin de préserver la très bonne image de la Côte d’Ivoire à l’extérieur. Souhaitant en outre un bon voyage aux pèlerins chrétiens de la part du président de la République, il les a félicités pour avoir pris l’initiative d’aller prier Dieu pour eux et pour le pays « parce que la Côte d’Ivoire en a besoin» a-t-il déclaré.

Notons par ailleurs que pour ce voyage saint, ces pèlerins catholiques passeront dix jours dans trois différents lieux. A savoir Lourdes, en France, Saint-Jacques de Compostelle en Espagne et Fatima au Portugal. Composés en majorité de femmes, ils auront à célébrer en jumelage de fête, les cent-soixante (160) ans de l’apparition de la Vierge Marie à Lourdes et l’Assomption.

Expliquant les conditions pour bénéficier de la prise en charge de l’Etat ivoirien, le directeur général des cultes, Massemba Bamba a souligné qu’il faut être agé d’au moins 45 ans, adresser une demande au ministre de l’Intérieur et de la Sécurité qui est en charge des cultes. Des demandes qui sont examinées en fonction des places disponibles.

Terminant ses propos, le directeur des cultes a indiqué que tous les ans, l’Etat octroie plus de trois mille (300.000) places à l’ensemble des fidèles chrétiens de Côte d’Ivoire. « Toutes les obédiences sont concernées, les églises révélées d’Afrique, évangéliques, catholiques et chaque famille a une part», a-t-il soutenu.

Mélèdje Tresore

MELEDJE Trésore

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte