BOUAKE : Une quarantaine de Directeurs Régionaux et Départementaux renforcent leurs capacités


Ils sont 15 directeurs régionaux, 18 directeurs départementaux, 02 cadres de la direction de la formation professionnelle Initiale (DFPI) et 11 formateurs qui prennent part depuis le lundi 27 août 2018, au Collège d'Enseignement Technique de Bouaké (CET), à un séminaire de renforcement des capacités en management des organisations et du fonctionnement des structures du Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Technique et de la Formation professionnelle (MENETFP).

Ce séminaire qui se situe dans le cadre du projet Proforme (Programme d'appui à la formation professionnelle et à l'insertion des jeunes en Côte d'Ivoire) est organisé par l'organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), en collaboration avec le ministère de l'Education nationale, de l'enseignement technique et de la formation professionnelle avec l'appui financier de l'Union Européenne.

Lors de la cérémonie d'ouverture Jean Claude Zobo, conseiller technique adjoint à l'Onudi -Proforme, a situé le contexte de ce séminaire. « C’est un projet axé sur 6 résultats. Il y a eu d'abord des formations sur la mise en œuvre des réformes du système de formation professionnelle. Il fallait donc accompagner notre système de formation professionnelle à s'améliorer et que ce système réponde aux besoins des emplois et aux besoins des industriels de ce pays », a indiqué le représentant de l'Organisation des nations unies. « Aujourd'hui nous demandons aux directeurs régionaux, aux directeurs départementaux, aux professeurs de l'IPNETP d'assurer une supervision scolaire. Au niveau des chefs d'établissements ils ont reçu une formation sur le management de système de formation professionnelle, le management scolaire. Aujourd'hui, les DR et DD doivent être dans une position de superviseur scolaire pour assurer le suivi et l'évaluation de ce qui se fait au quotidien dans nos centres de formations afin que ces centres de formations répondent aux besoins de la réforme et aux besoins du tissu économique. » a -t-il rappelé.

Le fonctionnaire onusien a poursuivi pour décliner les objectifs de ce séminaire de renforcement des capacités. A l'en croire, cette formation va aider à la supervision de système de formation professionnelle, d'améliorer l'employabilité des jeunes aussi bien au niveau des compétences des jeunes que de répondre aux besoins du tissu économique et social.

Zakaria Berté, Directeur Général de l'Institut Pédagogique National et de l'Enseignement Technique et Professionnel (IPNETP) a salué l'opportunité de ce séminaire pour sa structure soulignant qu'il vient répondre à la politique mise en place par l'Etat de Côte d'Ivoire dans sa politique d'optimisation. « Ce qu'il faut savoir qui est très important, c'est que le gouvernement a adopté une nouvelle forme de gouvernance des établissements, fait en sorte que les chefs d’établissements soient de véritables managers et qu'ils optimisent tous les équipements qui sont mis à leur disposition pour la formation surtout même les équipements pédagogiques et les infrastructures car ce qui est déplorable, c'est de voir que ces équipements soient dégradés. Débuté, le lundi 27 Août 2018, ce séminaire qui prend fin, le vendredi 31 août prochain devrait pouvoir outiller les animateurs des centres et collèges techniques sur le sur le processus de management.

 

Simon DEBAMELA, à Bouaké

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Simon De BAMELA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte