Week-end terrible à Abidjan : Les microbes ‘’prennent” les trois ponts de Yopougon


Les week-ends passent et se ressemblent pour des populations d’Abidjan confrontées à l’assaut des enfants en rupture avec la loi, connus sous le pseudonyme de microbes.

En tout cas, celles qui ont eu le malheur d’être au niveau de la montée des trois ponts accédant à Yopougon par l’autoroute du nord, ont fait face à ces microbes. Déjà au premier pont (sens Adjamé-Yopougon), ces enfants se sont réfugiés dans les arbres bordant la montée. Par surprise, ils ont pris en tenaille la plupart de leurs victimes en « sortant des bois ». Quasiment même stratégie au deuxième pont pour rallier Siporex et le troisième qui conduit au Chu, ces microbes ont « opéré » presque en tout quiétude, le vendredi 31 août et le samedi 1er septembre 2018 où ils ont arraché téléphones et autres biens.

A relire: Yopougon : Affrontements meurtriers entre microbes, plusieurs victimes dont des morts, les mi-24 déployés dans la zone

À Abobo, dans leur zone de prédilection, les microbes en opération en fait face à des dozos (chasseurs traditionnels) utilisés comme vigiles dans les cités, au niveau de N’Dotré. Suivis par ces chasseurs traditionnels, ces vermines ont progressé jusqu’ à la cité Bel Air de Banco, dans les environs de la cité Ado (N’Dotré). L’assaut lancé par les microbes leur a permis de maitriser un jeune. Au moment de le dépouiller après l’avoir traumatisé, les microbes sont surpris par la présence des dozos qui ont entendu l’appel au secours.

Ils ont tenté de semer les chasseurs traditionnels en se dispersant. Mais cette stratégie ne va pas réussir à tous ces microbes, puisque l’un parmi eux a été pris. Il est désarmé et maitrisé. Des blessures en pleine cicatrisation sont visibles sur une bonne partie de son corps. Il a été remis aux éléments du commissariat du 23ème arrondissement de Police.

M’BRA Konan 

M'Bra Konan

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte