Grève dans le secteur éducatif: 5 syndicats annoncent 3 jours d’arrêt de travail


Des grèves s'annoncent à l'horizon dans le système éducatif en Côte d'Ivoire.

Le secteur éducatif en Côte d’Ivoire est menacé par des grèves. Les universitaires connaissent déjà des arrêts de travail depuis le mois de septembre. Si tout semble bon chez les primaires et sécondaires, cette atmosphère risque de changer négativement dans les jours à venir. Car, des grèves sont annoncées à l’horizon par plusieurs syndicats du primaire et du secondaire général et technique.

 A peine entamée, la rentrée scolaire 2018-2019 est déjà menacée par des grèves. Les enseignants chercheurs de l’Université Félix Houphouet Boigny d’Abidjan ont débuté la leur depuis le mois de septembre. Aujourd’hui, c’est cinq syndicats du primaire et du secondaire général et technique qui comptent entrer dans la danse.

Ces derniers comptent observer, un arrêt de travail de trois jours allant du mardi 20 au jeudi 22 novembre 2018.Ces futurs grévistes réclament, plusieurs conditions à savoir: la revalorisation des indemnités de logement des enseignants préscolaire, du primaire et du secondaire public, le paiement  de 500.000frs à chaque ex-enseignant contractuel au titre de leurs émoluments non payés, la suppression de l’emploi des instituteurs adjoints.

Rappelons que les enseignants chercheurs de l’Université Félix Houphouet Boigny d’Abidjan revendiquent, selon le Pr Johnson Kouassi, porte-parole de la coordination des enseignants chercheurs (Cnec), le paiement des heures complémentaires 2016-2017, qui ne sont pas payées conformément au mode de calcul qu’il faut etc.

Mélèdje Tresore

MELEDJE Trésore

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte