Grève dans les préfectures et sous-préfectures: D'importants documents disparaissent, des agents crient à la trahison


Grève dans des sous-préfectures et préfectures (ph d’archives)

La grève, entamée par le Syndicat national des agents du ministère de l’intérieur (Synamici), le 5 novembre 2018, se poursuivait encore le dimanche 10 février 2019.

Mais nombre d’agents ont repris le travail, depuis quelque temps, dans les sous-préfectures et préfectures. Ils sont donc, en ce moment, assaillis par des demandes de retrait de pièces administratives. Malheureusement, la plupart des recherches restent vaines. Ces pièces  ont disparu.

Jeudi, il y en a qui, après avoir déposé, pour copie, des extraits de naissance, depuis octobre pour certains, sont allés aux nouvelles. A la sous-préfecture de Bingerville, par exemple, les agents qui ont longtemps cherché les documents, se sont résolus à demander aux usagers, de refaire des demandes.

‘’ Quand je suis allé, j’ai demandé mon document administratif.  L’agent a fait les recherches, mais n’a rien trouvé. Il m’a proposé de faire une nouvelle demande. C’est ce que j’ai fait et j’espère que cette fois est la bonne. Sinon depuis octobre quand même, il y a longtemps mais j’avais gardé les timbres'’, nous a confié une victime de la grève des agents. Une autre ne savait pas à quoi s’en tenir.

Selon des sources, le Synamici avait averti  que des surprises désagréables attendraient les usagers, et c’est ce qui se passe dans des sous-préfectures et préfectures. Quant aux agents qui ont repris le travail, il leur avait été promis que leurs salaires de janvier leur seraient versés. Mais ce n’était pas le cas, pour beaucoup, jusqu’à ce que nous mettions sous presse. Ils crient donc à la trahison, en espérant que fin février marquera la différence.

Il faut rappeler que les mécontents exigent la signature du décret portant création de la police préfectorale, et un statut garantissant l’emploi des gens de maison, la signature du décret portant octroi d’indemnités d’astreinte et de primes à tous les fonctionnaires et agents du ministère de l’intérieur et de la sécurité, avec les montants adoptés lors du séminaire des 17 et 18 octobre 2017 à Abidjan, et la signature du décret portant tarification des actes administratifs pour l’institution de primes à tous les fonctionnaires et agents du ministère de l’Intérieur et de la sécurité.

Dominique FADEGNON

Dominique Fadégnon

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte