Grève des enseignants : Des échauffourées entre élèves et forces de l’ordre à Bonon font des blessés


La grève prend des allures violentes dans certaines localités du pays

Des échauffourées entre élèves et forces de l’ordre ont été enregistrées ce mardi 12 février 2019 à Bonon. Un conflit qui s’inscrit dans le cadre de la grève qu’observent les enseignants de Côte d’Ivoire depuis trois semaines.

« Les élèves qui manifestaient contre les professeurs grévistes ont d’abord déposé, à la mairie, une motion de protestation. Puis, ils ont érigé des barricades sur la voie principale pendant plusieurs heures. Les forces de sécurité sont alors intervenues pour rétablir l’ordre et permettre la reprise normale du trafic routier. On a assisté à une bataille rangée : Les forces de l’ordre ont répondu aux jets de pierre des élèves par des gaz lacrymogène », a relaté un témoin que Linfodrome a contacté par téléphone. Notre source a souligné qu’à l’issue de cette altercation, on a enregistré au moins un blessé, un officier de police.

Rappelons depuis le le 22 janvier 2019, le corps enseignants observe un arrêt de travail pour réclamer la revalorisation des  indemnités de logement des instituteurs et professeurs du secondaire et la suppression des cours de mercredi matin dans le primaire. De même, les frondeurs exigent le relèvement au double de toutes les primes liées aux examens scolaires en Côte d’Ivoire ; la rémunération de la surveillance de ces examens ; le paiement des  cinq cent mille  (500 000) francs Cfa par  enseignant ex-contractuel, au titre de ses émoluments non perçus de janvier 2014 à mai 2014, et l’intégration à la fonction publique des quatre-vingt- dix-sept d’entre eux radiés en 2014 pour fait de grève. A cela, ils ajoutent la suppression de l’emploi d’instituteurs adjoints.

Jonas BAIKEH

Jonas BAIKEH

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte