Bouaflé : Les syndicats des fonctionnaires pour la libération sans conditions de leurs camarades incarcérés


Les syndicalistes de Bouaflé, remettant leur motion à la Préfecture

A Bouaflé, c’est le Secrétaire général 2 de la Préfecture qui a reçu la motion des syndicats des fonctionnaires qui réclament la libération sans conditions de leurs leaders incarcérés.

Des fonctionnaires, se réclamant de la Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public de Côte d’Ivoire, se sont rassemblés, ce vendredi 22, à la préfecture de Bouaflé pour exiger la libération de leurs camarades.
Il s’agit du professeur Johnson Kouassi Zamina, porte-parole de la Coordination des enseignants chercheurs de Côte d’Ivoire (CNEC), 3ème vice-président de la Plateforme nationale, et du Dr Dadé Joël incarcérés depuis mardi à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).

Le président régional de la Plateforme, Oulai Klarou Gauthier, dans une motion dont copie a été remise au secrétaire général 2 de la préfecture de Bouaflé, Bakayoko Mamadou condamne « avec la dernière énergie » l’incarcération de leurs camarades et exige leur libération « immédiate et sans condition».
Il réclame la levée de toutes les sanctions « inappropriées » et « inopportunes » à l’encontre de ces derniers.

Le secrétaire général 2 de la préfecture de Bouaflé, Bakayoko Mamadou a, pour sa part, dit avoir pris acte de cette motion, prenant l’engagement de la transmettre au préfet de région. Il les a exhortés à préserver la quiétude et la paix qui prévalent à Bouaflé.

Guillaume Kouamé, Correspondant régional 

Guillaume KOUAMÉ

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte