Santé publique: Des changements dans la gestion des Chu,13 syndicats de la Coordi-Santé saluent « une grande avancée »


15/03/2019
Santé publique: Des changements dans la gestion des Chu,13 syndicats de la Coordi-Santé saluent « une grande avancée »
L’avant-projet de loi portant statut particulier des hôpitaux va apporter de grands changements dans la gestion des CHU particulièrement.

Tout va changer dans les prochains jours, dans le milieu sanitaire ivoirien. A l’instar des hôpitaux de niveau 2 dans la pyramide sanitaire nationale, ceux de niveau 3, à savoir les Centres hospitaliers universitaires (Chu) vont par exemple prendre bientôt la dénomination d’Eph. C’est-à-dire d’Etablissement public hospitalier dont la gestion est confiée à des privés. L’avant-projet de loi relatif aux changements en vue a été adopté par le gouvernement, hier mercredi 13 mars 2019, en conseil des ministres.

Cette adoption réjouit déjà des acteurs sociaux du milieu. « En attendant l’étape décisive du passage à l’Assemblée nationale en vue de son adoption, nous saluons cette grande avancée sur la voie de l’épanouissement de l’agent de santé », réagissait au téléphone, Boko Kouaho, porte-parole de la Coordination des syndicats du secteur de la santé (Coordi-Santé). Cette faîtière de 13 syndicats des personnels soignants réclamait jusque-là un cadre institutionnel particulier pour le secteur de la santé. « Comme changement, les Chu et autres hôpitaux vont avoir une gestion de type privé axé sur les résultats. Ce que nous en tirons comme acquis, c’est que les primes d’astreinte et de garde vont être payées. Les primes d’incitation vont être versées au prorata des recettes générées. En outre, chaque structure va avoir son compte à la banque du Trésor où les recettes vont être versées. Et elles pourront servir à financer les dépenses de fonctionnement de l’hôpital », faisait savoir Boko Kouaho, félicitant le gouvernement « pour ce grand pas ». « Nous traduisons notre gratitude au président de la République Alassane Ouattara pour cette grande avancée. Nous remercions le ministre Aka Aouélé qui a porté le dossier sur la table du gouvernement, qui l’a défendu et qui nous offre cette belle victoire. Nous remercions également nos camarades pour la confiance placée au directoire de la Coordi-Santé, dont l’option de la négociation pour faire aboutir nos revendications vient de porter ce bon fruit », laissait entendre le leader syndical.

 

Marcelle AKA

Marcelle Aka

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte