Crise à l'école ivoirienne : Kandia Camara invitée à libérer le tabouret


La COEECI réclame la démission de la ministre Kandia Camara

Cela fait environ deux mois que les élèves de Côte d'Ivoire sont dans les rues, loin des cours. Provoquant ainsi plusieurs manifestations dans des établissements à Abidjan et à l'intérieur du pays. Fatigué de cette situation de crise, un syndicat des élèves et étudiants exige le départ de la ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara. 

La Coordination des Élèves et Étudiants de Côte d'Ivoire (COEECI) n'entend pas aller dans le sens des poils pour résoudre la crise de l'école ivoirienne. Dah Sansan, secrétaire de ladite organisation vient de durcir le ton. Il vient d'exiger le départ de la ministre Kandia Camara. A l'en croire, les enfants de la ministre sont aux Etats-Unis pour leurs études c'est pour cette raison qu'elle refuse d'ouvrir les classes. «Dans les manifestations à venir, notre cible sera sa démission. Elle est insensible à nos pleures et lamentations», a-t-il écrit sur les réseaux sociaux. Avant d'écrire que c'est méchant!

Rappelons que depuis près de deux mois, l'école ivoirienne est paralysée. Les enseignants revendiquent des meilleures conditions sociales. Malgré les négociations avec le gouvernement, il n'y a eu aucune issue de sortie. Ce qui justifie la présence des élèves dans les rues en lieu et place des salles de classes.

Mélèdje Tresore

 

MELEDJE Trésore

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte