Abidjan: Grosse menace sur l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny


Abidjan: Grosse menace sur l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny
Le trafic au niveau de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan (Aeria) pourrait connaître de sérieuses perturbations.

Le trafic au niveau de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan (Aeria) pourrait connaître de sérieuses perturbations pouvant aller jusqu’à l’arrêt de plusieurs services dont le très sensible service des frets.

C’est en tout cas, ce qu’envisagent les membres du puissant syndicat autonome des transitaires de Côte d’Ivoire (Synat-Ci) et leurs confrères des autres syndicats, selon Ferdinand Beiha, secrétaire général (Sg du Synat-ci), lors d’une rencontre avec la presse, le mardi 23 avril 2019.

« Depuis le 8 avril 2019, l’Aeria, gestionnaire de l’Aéroport international Félix Houphouët-Boigny, a mis en application de nouvelles mesures, malgré nos oppositions à travers nos courriers du 29 mars 2019, du 3 avril 2019 et du 6 avril 2019. Le Synat-ci regrette la démarche d’Aeria, pour n’avoir pas pris en compte nos observations et propositions, afin d’harmoniser les positions, en vue de trouver une issue acceptable de tous. Nous regrettons qu’en cette période déjà assez fragile du fait des conditions socio-économiques, que nous ne soyons pas suffisamment écoutés », a déploré M. Beiha, avant de révéler que des agents, à savoir des transitaires, des douaniers, des agents du service courrier international et des agents en escale s’apprêtent à perturber et paralyser les activités sur la plateforme aéroportuaire, « pour se faire entendre ».

La colère de cette grande partie des personnels de l’aéroport international d’Abidjan s’explique par les nouvelles conditions d’accès au parking Fret. « Nous avons reparti les conditions d’accès au parking Fret, pour mieux contrôler cette importante partie de l’Aeria. D’abord, le stationnement avec le forfait de la journée de 6h au lendemain 6h : les véhicules légers jusqu’à 3, 5 tonnes paient 2000 francs Cfa, les navettes-fourgonnettes-camions de 3,5 à 12 tonnes déboursent 3000 francs Cfa, et les camions de plus de 12 tonnes paient 5000 francs Cfa », a expliqué une source proche de la direction d’Aeria, qui a poursuivi pour dire que les « tarifs appliqués aux partenaires de l’aérogare Fret s’élèvent à 17.500 francs Cfa, avec une remise à la première année, qui est de 13.000 francs Cfa. Quant aux locataires du parking du bâtiment administratif, la possibilité de réserver un poste de stationnement au parking personnel dédié au bâtiment uniquement pour les locataires dudit bâtiment, est de 500.000 francs Cfa pour une place.

Toutefois, les hysters, fourgonnettes, engins de manutention ainsi que tous véhicules d’opérations équivalents, sont autorisés à accéder gratuitement au parking », a détaillé la même source qui indique que les concernés ont été informés par courrier.

Les membres du Synat-ci et des autres syndicats, qui voulaient éviter le clash et la paralysie, ont sollicité le commandant du groupe de sécurité aéroportuaire de la gendarmerie nationale, pour une médiation qui n’a malheureusement pas abouti, selon des sources sécuritaires.

 

M’BRA Konan

 

M'Bra Konan

|

  • SOURCE: Soir info
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte