Abidjan

Concours de recrutement exceptionnel des instituteurs adjoints : Le ministre Cissé Bacongo distribue les épreuves aux candidats au lycée moderne de Koumassi

« Il y a longtemps que je n’ai pas fait ça »
« J’espère que tous autant que vous êtes ici, vous serez admis. Bonne chance ! »
28/04/2019
Concours de recrutement exceptionnel des instituteurs adjoints : Le ministre Cissé Bacongo distribue les épreuves aux candidats au lycée moderne de Koumassi
Le ministre Cissé Bacongo procédant à la distribution de l'épreuve de français à la salle 8 au lycée moderne de Koumassi

Cissé Ibrahim Bacongo, ministre auprès du président de la République, chargé des Affaires Politiques, et maire de Koumassi, a procédé, le dimanche 28 avril 2019, au lancement du concours de recrutement exceptionnel des instituteurs adjoints, au lycée moderne de Koumassi, en présence de Daha Clément, proviseur dudit lycée et Mme Coulibaly Fanta, directrice régionale. Il a même distribué l’épreuve de français aux candidats, à la salle 8.

Le ministre Cissé Bacongo et maire de Koumassi était, le dimanche 28 avril 2019, au lycée moderne de cette commune pour procéder au lancement du concours de recrutement exceptionnel des instituteurs adjoints (IA). Arrivé dans ledit établissement, il s’est rendu dans la salle 8, accompagné du proviseur du lycée, Daha Clément, et de Mme Coulibaly Fanta, directrice régionale, pour procéder au lancement dudit concours. « Nous avons marqué le coup cette année parce que le président de la République a décidé de faire de l’année 2019-2020 l’année du social de son programme de gouvernement… Et dans le cas présent, cela se traduit par le recrutement de 10 300 enseignants. J’espère que vous serez de ces 10 300 enseignants. En tout cas, c’est mon vœu le plus cher. Etant venu dans cette salle, je serai heureux de constater que toutes celles et tous ceux qui sont dans cette salle vont passer à travers la nasse », a-t-il déclaré sous les applaudissements des candidats.

Le ministre Cissé Bacongo s’est par la suite saisi d’une paire de ciseaux pour éventrer la grosse enveloppe contenant l’épreuve de français, avant d’appeler Mlle Berthé, une candidate, pour montrer à tous que l’épreuve était sécurisée. Enseignant de formation, Cissé Bacongo a pris plaisir à distribuer l’épreuve de français aux candidats, sous le regard admirateur du proviseur et de la directrice régionale. « Il y a longtemps que je n’ai pas fait ça », a-t-il dit, avant de constater l’absence d’un candidat dans la salle.

Avant de prendre congé des candidats, le maire de Koumassi leur a donné de sages conseils et leur a souhaité bonne chance. « Je voudrais vous demander d’être suffisamment attentifs. Ne vous laissez pas déborder par l’émotion parce qu’en pareille situation, on se dit, voilà la chance de ma vie pour avoir du travail. C’est vrai, chacun a sa voie du destin tracée chez Dieu. Si c’est ici, ça va bien se passer, si ce n’est pas ici, ça va se passer ailleurs. Il ne faut donc pas vous laisser déborder par l’émotion. Il faut travailler en toute liberté, la tête dégagée et alors, vous allez donner le meilleur de vous-même. Que Dieu vous assiste. J’espère que tous autant que vous êtes ici, vous serez admis. Bonne chance ! »

Approchée après le départ du ministre Cissé Bacongo, la directrice régionale Fanta Coulibaly a fait savoir que les candidats composent dans 16 centres de la Dren Abidjan 2. Les épreuves ont démarré à 8h avec les mathématiques.

Pour sa part, Daha Clément, le proviseur du lycée a souligné que les épreuves se déroulent bien, avant de faire savoir que la présence du ministre Cissé Bacongo dans son établissement n’est pas une surprise. « Sa présence ne nous surprend pas. Le choix particulier du lycée moderne, c’est un honneur pour nous. Nous disons à Koumassi qu’il est le maire et la mère, celle-là même qui couve l’enfant, le protège. C’est ce que le maire fait toujours. »

Les résultats de ce concours sont attendus le samedi 29 juin 2019.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome