Côte d'Ivoire

Affrontements à Béoumi : Le préfet annonce 3 morts et décrète un couvre-feu à 18 heures, Bouaké entre dans la danse


16/05/2019
Affrontements à Béoumi : Le préfet annonce 3 morts et décrète un couvre-feu à 18 heures, Bouaké entre dans la danse
La situation n'est pas encore sous contrôle à Béoumi où le préfet du département, Djedj Mel, a décrété un couvre-feu (Ph d(archives)

La situation qui prévaut actuellement à Béoumi n’est guère reluisante. Les affrontements entre les communautés Baoulé et Malinké ont fait 3 morts, selon Djedj Mel, le préfet du département Béoumi qui a décrété un couvre-feu, ce jeudi 16 mai 2019, à 18h. Victimes collatérales de ces affrontements, les transporteurs de Bouaké sont entrés actions en brûlant des pneus entre la préfecture et la Cathédrale.

L’armée ivoirienne est en train de faire mouvement vers Béoumi qui est depuis le mercredi 15 mai 2019, le théâtre des affrontements entre les communautés Baoulé et Malinké, suite à un accrochage entre deux transporteurs desdites communautés. Aux environs de 16h, au moment où Linfodrome entrait en contact avec ses sources sur place, le calme n’était pas encore revenu puisque les rumeurs ont contribué à attiser les rancœurs.

Lire aussi cet article : Affrontements à Béoumi : ça chauffe encore ce jeudi, une réunion de crise se tient chez le préfet

Conscient de la situation, le préfet du département de Béoumi, Djedj Mel, a tenu une réunion de crise, en sa résidence, de 11h à 13h30, avec les deux communautés en conflit, pour leur demander de trouver une solution à la situation qui prévaut. Séance tenante, il leur a proposé de constituer des comités mixtes pour aller calmer leurs différentes communautés. « C’est ce qui est fait actuellement, mais de manière isolée, la situation n’est pas encore calme. Chacune des communautés ayant ses différentes informations »

Au moment où nos informateurs quittaient le préfet, il leur annoncé 3 décès et une quarantaine de blessés, consécutifs à ces affrontements. Par ailleurs, le préfet décrète un couvre-feu ce jeudi 16 mai 2019, à 18h.

Les mêmes sources ont fait savoir que l’armée ivoirienne est en route pour Béoumi.

Quelques heures après la réunion de crise avec le préfet, Linfodrome a appris que les transporteurs de Bouaké dont leurs camions sont bloqués sur la route de Béoumi, du fait des affrontements, ont commencé à brûler des pneus entre la préfecture et la Cathédrale.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2

 

Videodrome