Eglise catholique : Après sa suspension par le Cardinal Kutwa, le berger Achija Pacôme exclu de la Communauté Mère du Divin Amour


Eglise catholique : Après sa suspension par le Cardinal Kutwa, le berger Achija Pacôme exclu de la Communauté Mère du Divin Amour
Le berger Achija, frappé durement par une autre sanction de la Communauté mère du divin amour

Rebondissement dans l’affaire du berger catholique qui s’est fait imposer les mains par un pasteur évangélique, en Afrique du Sud. Pacôme Achija, au terme de sa suspension de trois mois par l’archevêque d’Abidjan, a été exclu de sa communauté de base, la Communauté mère du divin amour, par ses premiers responsables.

Il n’en a pas fini avec ses déboires dans son église. Le ‘’berger’’, Pacôme Achija, ce serviteur de Dieu dans l’église catholique de Côte d’Ivoire, qui s’est laissé imposer les mains par un pasteur en Afrique du Sud, a été exclu de sa communauté de base. A savoir la Communauté Mère du Divin Amour (Cmda). Une autre sanction qui frappe cet homme de Dieu ( ?) après la mesure de suspension de trois mois prise par le Cardinal Jean Pierre Kutwa, Archevêque d’Abidjan.

Cette sanction a été signifié au concerné par les responsables de la Communauté qui en ont donné des explications. « Pacôme-Marie a été suspendu pour trois mois. Mais au terme de cette suspension, nous l’avons rencontré après avoir pris attache avec le Cardinal Kutwà pour lui signifier qu’au vue de ce que nous avons constaté, il était bon qu’il soit encore accompagné pour quelques temps. Par conséquent, il recevait de la part de l’Archevêque d’Abidjan, cette décision de prolongation de sa suspension. Nous l’avons reçu et signifié cela. Une lettre a été faite à cet effet par le Cardinal. Après que nous ayons reçu Marie-Pacôme, il est passé outre de cette décision pour reprendre ses activités sans que la sanction ne soit levée », a expliqué le Père Guy Koutouan, Modérateur général de la Communauté, au cours d’une émission sur la télévision en ligne de la communauté. Propos relayés par le confrère catholique credochristi.com., qui a pu la recouper avec le fondateur de la Cmda, Jean Emmanuel Clément Akobé. « L’Archevêque d’Abidjan, Jean Pierre Cardinal Kutwà, l’avait suspendu pour trois mois d’activités. Hier (mercredi 22 mai, Ndlr), vous avez constaté sur les réseaux sociaux la reprise de ses missions, alors qu’il n’y a pas eu de courrier du Cardinal ni de la communauté lui notifiant la reprise de ses activités », a le ‘’frère’’ Akobé, qui précise que le berger de la Fraternité vie d’Angré Cocody « n’était pas autorisé à reprendre ses activités comme il l’a fait », 

Mieux, selon les responsables de la Communauté du berger Pacôme Marie, l’homme n’a donné aucun signe de changement dans ses attitudes après les faits à lui reproché. « Lorsque nous l’avons reçu au Conseil général, le 9 mai, et après l’avoir écouté, nous n’avons pas senti que notre frère avait pris la pleine mesure de la portée de l’acte qu’il a posé. C’est pourquoi, nous avons décidé de l’accompagner encore avant qu’il ne reprenne ses activités. A notre grand étonnement, nous nous sommes rendu compte qu’il n’a pas compris la portée de la sanction qui a été prise à son endroit. Il n’a pas accepté et on a vu les signes à travers ses réactions et les propos tenus », a déploré le modérateur général de la Cmda.

Achija Pacôme, faut-il le rappeler, a été suspendu de toute activité pastorale dans l’église catholique après des images le présentant en Afrique du Sud où il se faisait imposer les mains par le pasteur évangélique, Alph Lukau. Lequel pasteur a défrayé la chronique des semaines plus tard dans un gros scandale de résurrection des morts.

Peu avant cet autre scandale qui donnera tout son sens à la sanction prise par l’archevêché d’Abidjan, le mis en cause avait affiché toute son obéissance à la hiérarchie de son église. « L’Eglise est mère et au-delà de tout, le frère Marie Pacôme va entrer dans l’obéissance parce que c’est une personne qui aime Jésus Christ. », avait-il partagé. Mais, les choses semblent avoir viré autrement jusqu’à cette dernière sanction prise par sa communauté. Reste à savoir ce qu’en dira l’Archevêque d’Abidjan par la suite.

F.D.BONY

« L’Eglise est mère et au-delà de tout, le frère Marie Pacôme va entrer dans l’obéissance parce que c’est une personne qui aime Jésus Christ. »
Félix D. Bony

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte