Côte d'Ivoire

Affrontements entre élèves à Agboville : Voici la liste des nombreux blessés, d’importants dégâts enregistrés


Affrontements entre élèves à Agboville : Voici la liste des nombreux blessés, d’importants dégâts enregistrés
Les élèves d'Agboville se sont affrontés à la machette

Les élèves des établissements secondaires d’Agboville ont encore fait parler d’eux ce lundi 27 mai 2019. A l’heure du bilan, on dénombre plusieurs blessés dont des cas graves.

Cet énième épisode a démarré dès les premières heures à l’institut Nakoi situé à l’extrémité Est de la ville. Des insurgés sortis de nulle part ont pris d’assaut l’établissement pour en découdre avec les paisibles élèves venus acquérir le savoir. Devant la laideur du spectacle qui vient troubler la quiétude dans ce temple du savoir, une véritable course poursuite sème la débandade générale.

Les membres de l’administration n’ont pas le temps d’appréhender la situation. Munis de machettes, de couteaux de cuisine, de pierres, de gourdins et d’objets contondants divers, les assaillants s’attaquent à tout sur leur passage. Après plus d’une demi-heure d’affrontement, l’établissement est abandonné dans un triste décor. Les vitres des bureaux ont cédé sous la furie des pierres causant un dégât matériel assez lourd.

Puis, la horde d’individus indélicats se déportent au collège Attè Yavo, situé dans les encablures du Conseil régional. Là encore, la boucherie est d’une rare violence. Si, certains ont eu leur salut grâce à leur qualité athlétique, ce ne fut pas le cas de quelques-uns qui ont failli y laisser leur vie. Au sortir de ce malheureux événement qui est en passe de faire partie du quotidien des Agbovillois, le bilan s’établit à cinq blessés. Tous ont été admis au CHR de la Cité de l’Agnéby.

Parmi eux, certains portent de larges entailles dans l’abdomen, précisément au niveau de la rate. D’autres ont subi des atrocités dans le dos et à la tempe. Tous les efforts déployés par les journalistes en vue de rentrer en contact avec les blessés ont été vains. Le directeur de la structure sanitaire s’est muré dans un refus méprisant envers la presse qui ne demandait que faire son travail d’information. Seuls quelques élèves trouvés sur place, ont pu donner à Linfodrome les noms de leurs proches admis dans les locaux de la chirurgie où ils reçoivent les soins.

Il est bon de noter que ces affrontements entre élèves se réclamant, certains de la communauté Dioula et de la communauté Abbey pour d’autres méritent des solutions drastiques. Car, si rien n’est fait, les populations craignent un débordement mettant en scène les adultes. En la matière, il est souhaitable qu’à Agboville, à défaut d’avoir un camp de CRS, un détachement permanent d’unité anti-émeute soit déployé.

Les blessés

1- N’dé N’takpé Jean Luc Hervé (24 ans, élève en classe de Tle A à l’Institut Nakoi

2- Kanga Ovo Ezéchiel atteint à la rate (18 ans, en classe de 4e au collège Attè Yavo), son cas nécessite une intervention chirurgicale

3- Belème Boureïma (21 ans, en classe de 3ème 8 à l’Institut Nakoi)

4- Traoré Siaka (15 ans, en classe de 5è4 au collège Attè Yavo)

5- Traoré Harouna (25 ans en classe de 1ère G2 au collège Attè Yavo). Il porte une large ouverture dans le dos et à la tempe

Célestin KOUAME

(Correspondant régional Agnéby-Tiassa et la Mé)

Celestin KOUAMÉ

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte