Le FDFP signe 23 conventions de financement de projets de formation à plus d’un milliard FCFA


11/06/2019
Le FDFP signe 23 conventions de financement de projets de formation à plus d’un milliard FCFA
Le Vice-président du Conseil Régional du Tchologo, Traoré Bamodian (à gauche) signe la convention en présence du SG du FDFP, Ange Léonid Barry Battesti (à droite)

Dans le cadre de la relance des activités du Fonds de développement de la formation professionnelle (FDFP), son secrétaire général, Ange Léonid Barry-Battesti a signé, le mardi 11 juin 2019, 23 conventions de financement de projets de formation avec les promoteurs de projets et les opérateurs de formation, au siège dudit Fonds à Treichville.

Le Fonds de développement de la formation professionnelle (FDFP) qui a pour mission de financer la formation professionnelle en faveur des salariés des entreprises et des acteurs du secteur non structuré vient de signer 23 conventions de financement de projet de formation. Cet acte posé par le secrétaire général du FDFP, Ange Léonid Barry-Battesti, concerne la signature de convention d’exécution de 23 projets de formation pour un montant global de 1 181 357 749 francs cfa. « Maintenant, il s’agit pour le FDFP de mettre à disposition les ressources financières nécessaires au démarrage et à l’exécution des différents projets de formation selon les échéances prévues dans la convention. Conformément à notre mission, nous déploierons tous les moyens pour la bonne exécution de ces conventions pour que le FDFP joue sa partition du programme social du gouvernement », a dit Ange Léonid Barry-Battesti lors de la signature.

Bien avant, il a rappelé que le Comité de gestion du FDFP présidé par le ministre Joel N’guessan nommé en janvier 2019 en est l’organe de décision. Il définit les orientations du FDFP et prononce les décisions de financement. Il définit la politique générale du Fonds mise en œuvre par le secrétariat général qui est l’organe exécutif.

Le Sg a précisé que cette signature de conventions d’exécution de projet de formation est « une première » et qu’elle exprime la volonté de la nouvelle équipe dirigeante du FDFP de créer un cadre de rencontres et d’échanges fructueux entre partenaires au développement de la formation professionnelle.

S’adressant aux promoteurs de projets (collectivités territoriales, chambres consulaires, organisations professionnelles, il a indiqué qu’ils sont des « acteurs incontournables dans ce processus, en tant qu’interlocuteurs privilégiés des populations cibles ».

Aux opérateurs de formations (cabinets privés et centres de formation professionnels publics), Ange Léonid Barry-Battesti a fait savoir que c’est certainement grâce à leur expertise et savoir-faire que des résultats probants sont obtenus sur le terrain.

Au nom des opérateurs de formation, Maniga Sadia a remercié les responsables du FDFP et salué « ce nouveau dynamisme insufflé par les nouveaux Patrons de la Maison ». « C’est encore une opportunité pour nous de mettre notre savoir-faire et remplir ainsi notre mission, celle de dispenser des formations de qualité pour que les objectifs assignés à chaque projet financé soient atteints. Nous permettons ainsi à tous les bénéficiaires repartis sur toute l’étendue du territoire ivoirien de gagner en productivité »

Prenant la parole, Zady Zakéhi Michel, vice-président du conseil Régional du Goh (représentant le président Joachim Djédjé Bagnon), au nom des promoteurs, a également remercié le secrétaire général du FDFP « pour le travail remarquable réalisé avec son équipe pour permettre aux collectivités territoriales, aux chambres consulaires et aux organisations professionnelles d’être au cœur des politiques nationales de formation »

Parlant de la Région du Goh, il a indiqué que ce projet vise la formation de 250 femmes commerçantes à la gestion d’entreprise selon la méthodologie GERME du Bureau international du Travail. « Ce projet a été agréé pour un montant de 58 950 000 francs cfa avec une contribution du Conseil Régional ».

Faut-il rappeler, dans le cadre de la relance de ses activités, la nouvelle équipe dirigeante du FDFP a procédé en ses sessions de commissions permanentes des 10 avril, 17 avril et 29 mai 2019, à l’agrément de 52 projets collectifs pour un montant global de 2 309 782 822 francs cfa au profit de 7731 bénéficiaires repartis sur l’ensemble du territoire national et exerçant dans divers secteurs d’activités. Sur l’ensemble des 52 projets agréés, 16 conventions de financement ont été signées.

Les 23 conventions signées le mardi 11 juin 2019 sont des projets de formation agréés par les sessions des commissions permanentes des 10 et 17 avril 2019. Elles sont d’un montant global de 1 181 357 749 francs cfa. Ces projets se distribuent entre les Régions du Goh, Loh Djiboua, Poro, Bounkani, Indénié Djuablin, Gontougo, La Mé, Tonkpi, Guemon, Tchologo, Haut Sassandra, Gbêkê, et le District d'Abidjan.

Les 13 autres conventions sont en cours de finalisation.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte