Abidjan

Koumassi Grand Carrefour : La mairie ferme définitivement la gare suite aux fréquentes violences


11/06/2019
Koumassi Grand Carrefour : La mairie ferme définitivement la gare suite aux fréquentes violences
La gare spontanée des taxis inter communaux sis au Grand Carrefour de Koumassi a définitivement été fermée par la mairie

La mairie de Koumassi a définitivement fermé la gare spontanée de taxis inter communaux sis au Grand Carrefour de la commune. Les violents affrontements entre les différents syndicats de transporteurs intervenus le lundi 10 juin 2019 constituent la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Conséquence, la mairie a pris un arrêté pour fermer définitivement ladite gare.

La gare spontanée de taxis inter communaux sis au Grand carrefour de Koumassi n’existe plus. Au cours d’une réunion, la mairie a pris ce mardi 11 juin 2019, un arrêté pour la fermeture de ladite gare.

Dans l’arrêté municipal N°19 // C.KSSI/SG/ DARC/ BJ du 11 juin 2019 portant fermeture définitive de la gare spontanée des taxis inter communaux sis au Grand Carrefour de Koumassi, la mairie a évoqué plusieurs raison : « Vu les violents affrontements entre les différents syndicats de transporteurs de la gare spontanée de taxis inter communaux sis au Grand carrefour de la commune de Koumassi le 10 juin 2019 ; Vu les nombreuses victimes suite à ces affrontements ; Vu les atteintes à l’ordre, la sureté, la sécurité, la tranquillité publics…»

Article 1 : A compter de la publication du présent arrêté, il est porté fermeture définitive de la gare spontanée de taxis intercommunaux sis au Grand carrefour de la Commune de Koumassi

Article 2 : La sécurité des lieux est dévolue aux forces de sécurité

Article 3 : En cas de non-respect des dispositions de l’arrêté, malgré la publication faite, les véhicules seront saisis et mis en fourrière.

Article 4 : Un procès-verbal de saisie et de mise en fourrière sera dressé et un exemplaire de ce procès-verbal sera remis aux propriétaires de ces véhicules.

Article 5 : La main levée de la saisie sera subordonnée au paiement des frais de la mise en fourrière municipale entre les mains du régisseur des recettes. Les frais de fourrière des saisies sont ceux fixés par la délibération des taxes municipales. Passé le délai de deux mois, les véhicules seront vendus aux enchères publiques et le produit de la vente acquis au budget communal.

Article 6 : Le secrétaire général de la Mairie, les directeurs des services techniques et de l’environnement (DSTE), de la direction des affaires économiques et financières (DAEF), les commissaires du District de police de Koumassi, Port Bouet 6ème , 20ème et 36ème arrondissements de Koumassi, les commandants de la compagnie de gendarmerie d’Abidjan-Sud, de l’escadron commando et de la brigade de Koumassi sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’exécution du présent arrêté qui sera enregistré, publié et communiqué partout où besoin se fera.

L’arrêté est signé du maire de la Commune, Cissé Ibrahima (Bacongo).

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome
Previous ◁ | ▷ Next
 

Videodrome

Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte