Régions du Bounkani, Gontougo et Indénié-Djuablin : Plusieurs cliniques privées menacées de fermeture


05/07/2019
Régions du Bounkani, Gontougo et Indénié-Djuablin : Plusieurs cliniques privées menacées de fermeture
Dr Aka Aouélé est en guerre contre les cliniques privées.

En marge de sa tournée dans les régions du Bounkani, Gontougo et Indénié Djuablin, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Aka Aouélé, a effectué vendredi 28 juin 2019, une visite inopinée dans certaines cliniques de ces contrées. Une première depuis le début de cette opération contre les établissements sanitaires privés non immatriculés en Côte d’Ivoire.

A cette occasion, le ministre de la Santé et de l’hygiène publique a délivré un message on ne peut plus clair : « Exister légalement ou fermer boutique, les cliniques privées de Côte d’Ivoire devront choisir ». A ses yeux, il n’est pas question des cliniques exercent dans l’illégalité, mettant ainsi en danger, la vie des populations. A Bondoukou, capitale de la région du Gontougo Dr Eugène Aka Aouélé a surpris des responsables de quelques cliniques privées. Cette visite surprise a été meublée d’entretiens avec le personnel. Un état des lieux du matériel médical, des équipements et des conditions d’hygiène a été également fait. Il a demandé aux responsables des cliniques dont les documents d’autorisation ne sont pas au complet de s’atteler à se mettre en règle, afin d’avoir le droit de prendre en charge certaines pathologies.

Pour le ministre de santé et de l’hygiène publique, cette type de visite sera menée aussi bien à l’intérieur du pays sera menée qu’à Abidjan. « Le gouvernement s’est engagé à offrir des soins desantéde qualité aux populations. Il veut le faire en partenariat avec le privé, dans le cadre d’un partenariat public privé. Pour se faire, il faut que les établissementsprivéssoient aux normes. L’ouverture d’un établissement privé doit être autorisée », a martelé le docteur Aka Aouélé. Il a soutenu que « dans le domaine de la Santé, rien ne doit se faire au hasard ». 

Notons que d’autres localités recevront la visite du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique.

Franck SOUHONE avec Sercom

 

Franck Souhoné

|

  • SOURCE: L'inter
Pétition LIBAN (2)

1 | 2

 

Videodrome