Opération « Koumassi autrement » : Les commerçants se plaignent du coût élevé des nouveaux magasins


19/07/2019
Opération « Koumassi autrement » : Les commerçants se plaignent du coût élevé des nouveaux magasins
Les commerçants de Koumassi sont aux abois du fait des coûts élévés des magasins.

Les populations de Koumassi, précisément les commerçants sont à nouveau en colère. Après avoir été forcés à quitter les lieux publics, ils sont de nouveau confrontés aux différents coûts des magasins prévus par la mairie.

Après avoir subi la vaste opération de déguerpissement, les populations de la commune de Koumassi, à Abidjan, particulièrement les commerçants, doivent faire face à un autre problème. Celui d’acquérir un nouveau magasin prévu par la mairie. Une autre paire de manche car, certains parmi eux trouvent le coût des magasins trop élevé. Ils ne peuvent en n'acquérir, faute de moyens financiers. « Nous reconnaissons tout le travail qu’abattent nos autorités municipales. Il faut le reconnaitre, au départ, c’était difficile pour nous de voir détruire nos lieux de travail. Aujourd’hui, nous comprenons que cette action du nouveau maire a pour but d’embellir et assainir notre commune tout en la réorganisant. Nous en sommes fiers. Koumassi commence à avoir un beau visage. Mais nous craignons toujours pour les coûts élevés des magasins », a laissé entendre dame Fatim. S. ancienne commerçante au grand carrefour de Koumassi. Tout comme elle, intervient monsieur Marius.Y. également commerçant dans ladite commune. A l’en croire, les travaux en réalisation à Koumassi donnent à espérer d’une vie meilleure dans cette cité. Mais pour eux commerçants qui ont eu la malchance de voir détruite leurs magasins, ils veulent croire en la promesse du maire Bacongo Cissé, celle de trouver des lieux appropriés pour leurs commerces à des prix abordables.

Rencontré sur le terrain, le conseiller spécial du maire, Guy Charles wayoro a tenu à rassurer les populations quant au nouveau visage qu’aura dorénavant cette commune. Parlant du coût des magasins, il a tenu à préciser que pour les 12 chantiers à Koumassi, sa structure a fait un appel d’offres. Aussi il faudrait que les commerçants fassent la différence entre acquérir un magasin par le biais d'un opérateur économique, que par le biais de l’Etat. « Cela n’est pas pareil », a-t-il déclaré. Continuant ses propos, il a souligné que la mairie de Koumassi fait l’arbitrage entre les acquéreurs et l’opérateur pour trouver le juste milieu. Selon lui, il y a des magasins de quatre (4) millions de Fcfa qui sont passés à deux millions cinq (2.5) voir même deux (2) millions de Fcfa par le concours de la mairie. Terminant ses propos, il a invité le commerçant à payer 2 millions de francs CFA pour avoir son propre magasin que de le louer à 70 000 francs CFA chaque mois. En définitive, nous dirons que les commerçants de Koumassi sont toujours aux abois car, ils doivent faire fasse aux coûts élevés des magasins prévus pour eux.

Mélèdje Tresore

 

MELEDJE Trésore

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2