Gbliglo département de Buyo : Le développement local au cœur des retrouvailles


10/09/2019
Gbliglo département de Buyo : Le développement local au cœur des retrouvailles
Ph DR

La première édition de la fête de retrouvailles dénommée «Akakanéyè» qui signifie en langue locale Bété «unissons-nous» a réuni du jeudi 15 au dimanche 18 août 2019 dans le village de Gbliglo, localité du département de Buyo, les fils et filles pour parler de développement dudit village.

Selon le principal organisateur de ces retrouvailles, Gboagnon Hennéka Constant, par ailleurs président de l’association Agir Pour Gbliglo, qu'il était question à travers cette fête de poser des actions de développement, de faire des dons et organiserle concours du quartier le plus propre du village. «Pour atteindre nos objectifs, la mutuelle de développement du village et Agir Pour Gbliglo, se sont mis ensemble pour parler d’une même voix dansl’intérêtdu village afin qu’il se développe rapidement», a-t-il précisé avant d'inviter les uns et les autres à l'union. «Je lance un appel aux cadres de Gbliglo à soutenir leurs frères qui luttent pour le développement de leur village» a-t-il exhorté. Il n'a pas manqué de remercier toute la population de Gbliglo avec à sa tête, le chef du village, Zadi Bobo Albert ainsi que les présidents des jeunes de quartier et les cadres pour leur mobilisation à cette première édition.

Quant au vice-président de la mutuelle de développement de Gbliglo (Mudeg), Tassoro Seri Charles, il a encouragé les parents à vivre ensemble dans la paix et la cohésion. «Cette fête a pour but de resserrer les liens entre vous nos parentset nous, vos enfants résidant à travers toute la Côte d’Ivoire et même hors du pays», a-t-il indiqué. A l'en croire, en dépit de son aspect festif, cet évènement a un aspect particulier à prendre en compte, celui de poser les jalons du développement du village.

Aussi, il a saisi l’occasion pour présenter ses excuses. «Tout développement cause quelques désagréments. C’est pourquoi, nous voudrions sincèrement demander la clémence de ceux qui auraient subi des désagréments avec l’opération de lotissement», a-t-il déclaré avant de remercier la chefferie  pour son implication dans ce projet de développement. Auparavant, Zouazou Zadi Alain, président du comité d’organisation a, au nom de tous les membres du comité, remercié les différents acteurs impliqués dans l'organisation de ces retrouvailles. «Je voudrais remercier de prime abord M. Gboagnon Hennéka Constant qui a eu l'idée de recourir aux parents et venir communier avec eux à travers le concept Akakanéyè. Et nous souhaitons que Akakanéyè soit le fer de lance du développement de Gbliglo», a-t-il souligné.

Prenant la parole, les chefstraditionnels etlesprésidents des jeunesont tour à tour expriméleur reconnaissance aux cadres pour les actions menées en faveur du village. Toutefois, ils ontsaisi l'occasion pour égrener leurs doléances «La population de Gbliglo voudrait exprimer des vœux dont l’un leur est particulièrement cher. Ce vœu, c’est celui de la construction d’un centre de santé, avec tous les services qui y sont rattachés. Il y a aussi la confection des poteaux en fer pour le stade de football du village et le reprofilage de la voirie Gbliglo-Buyo long de 44 km», ont-ils demandé.

Ils ont également promis accompagner ces actions. Notons que cette 1ère édition était placée sous le patronage des cadres de Gbliglo et sous le parrainage de Niapoh Joseph Antoine, président de Buyo Fc. Ces retrouvailles ont été marquées par des activités récréatives, la remise de pots de peinture au groupe scolaire du village, la finale du tournoi de football et des prestations d’artistes. Le rideau est tombé sur Akakanéyè 2019 avec la promesse de remettre le couvert en 2021.

 

R.S SEGONGO, région de la Nawa  

R.S. SEGONGO

|

  • SOURCE: L'inter
Pétition LIBAN (2)

1 | 2

 

Videodrome