Insécurité à Yopougon : L’entrée du pont de Siporex, un véritable nid de délinquants

L’appel des populations au gouvernement
18/09/2019
Insécurité à Yopougon : L’entrée du pont de Siporex, un véritable nid de délinquants
Que vous soyez à pieds ou dans une voiture dès lors que la portière n’est pas bien fermée et que vous êtes dans l’embouteillage, vous risquez de vous faire agresser par ces jeunes microbes.

L’insécurité demeure une réalité dans la commune de Yopougon. L’un des endroits où les populations se font régulièrement agresser, est le 2e pont de la commune. Dans la journée, tout semble fonctionner normalement à la descente de ce pont qui permet d’accéder au rond-point du quartier Siporex. Mais, dès que le soleil part se coucher, ce lieu se transforme en un véritable repaire pour les enfants en conflit avec la loi, plus connus sous l’appellation de ‘’microbes’’ et autres délinquants.

Sous le regard impuissant des passagers, et usagers de cette voie publique, ces jeunes dont l’âge varie entre 16 et 25 ans pour la plupart y font régner la terreur. Ils sont les maîtres des lieux. Ces enfants en conflit avec la loi s’adonnent à des agressions bien planifiées. Mercredi 11 septembre 2019, il est environ 20 heures quand notre équipe de reportage accède à cette commune par le 2e pont. Une situation attire tout de suite notre attention. Pris dans un embouteillage comme il est de coutume à la descente de ce pont, nous sommes témoins oculaires d’une scène d’agression.

Juste devant notre véhicule, se trouve un taxi compteur pris également dans cet embouteillage infernal. Brusquement, des enfants en conflit avec la loi surgissent de nulle part et s’en prennent aux clients du taxi compteur composés essentiellement de femmes. L’une des deux portières n’étant visiblement pas condamnée, a été ouverte de force par les microbes munis d’armes blanches (machettes et couteaux). Ils ont arraché les sacs à main des dames assises à l’arrière de la voiture avant de retourner, sans être inquiétés, dans leur terrier. Des riverains et des passagers nous confient que les agressions sont fréquentes à cet endroit. « Presque tous les soirs, les gens se font agresser. Que vous soyez à pieds ou dans une voiture dès lors que la portière n’est pas bien fermée et que vous êtes dans l’embouteillage, vous risquez de vous faire agresser par ces jeunes microbes. Ils n’ont pas de sentiments », explique un informateur sous le couvert de l’anonymat.

Mode opératoire : Selon les confidences d’une jeune demoiselle nommée Mélaine Dadjé, tout le long du 2e pont jusqu’au niveau du centre multisectoriel de formation professionnelle Mohammed IV de Yopougon, les microbes font le guet, observant les passagers dans les véhicules. Il en est de même pour les piétons. « Ils sont assis dans la pénombre et ils observent tout le monde. A défaut, ils se font passer pour des commerçants ambulants ou encore, ils collaborent directement avec ces derniers pour repérer leurs cibles avant de passer à l’acte. Ils agressent en général les clients qui sont en communication ou qui manipulent leurs téléphones alors que les vitres des voitures sont baissées. Aussi, ils n’hésitent pas à forcer les poignées des portières», affirme-t-elle. Poursuivant, Mélaine Dadjé souligne que jamais les microbes ne s’aventurent seuls sur le terrain. « Quand ils viennent agresser, ils sont en groupe de 4 ou 5 personnes, en plus de ceux qui restent en arrière pour assurer la couverture au cas où les choses ne se passent pas comme prévu », dira-t-elle.

L’appel des populations : La circulation sur ce tronçon très fréquenté et si délicate qu’elle interpelle plus d’un à la vigilance. Les populations riveraines, dans la psychose et le désarroi, souhaitent que les forces de l’ordre prennent à bras le corps cette situation afin de mettre un terme à ce phénomène qui va grandissant. « On demande aux policiers et gendarmes de venir patrouiller afin d’assurer notre sécurité car nous vivons dans la peur de se faire agresser », a supplié Marina Assiala, une habitante du quartier jouxtant le 2e pont.


Venance AKA (Stg)

Venance AKA (Stg)

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2