Après l’incident de la Préfecture de police d’Abidjan: Des éléments des Forces spéciales s’empennent de nouveau aux policiers, plusieurs blessés


21/09/2019
Après l’incident de la Préfecture de police d’Abidjan: Des éléments des Forces spéciales s’empennent de nouveau aux policiers, plusieurs blessés
Les forces spéciales de Côte d’Ivoire ne semblent pas avoir digéré l’incident qui s’est produit le jeudi 19 septembre 2019 à la Préfecture d’Abidjan

Les forces spéciales de Côte d’Ivoire ne semblent pas avoir digéré l’incident qui s’est produit le jeudi 19 septembre 2019 à la Préfecture d’Abidjan, située sur la voie express d’Abobo. En effet, ce samedi 21 septembre 2019, alors que se déroulait paisiblement les épreuves écrites du concours d’entrée à la police, plusieurs éléments des Forces spéciales ont débarqué dans l’enceinte du Lycée classique d’Abidjan, choisie comme centre d’examen pour les épreuves.

Dès leur entrée dans le dit centre, ils se sont violemment attaqués à des policiers déployés en grand nombre par leur hiérarchie dans le cadre de la surveillance des épreuves. Il s’en est suivi un violent affrontement entre les deux forces qui, il y a à peine 72 heures s’étaient affrontées à la Préfecture de police d’Abidjan.

Cette attaque a, sans doute, été faite en représailles à l’humiliation que certains policiers ont fait subir à des éléments des Forces spécialesqui se sont rendus à la préfecture de police d’Abidjan, le jeudi 19 septembre 2019, en vue de prendre maladroitement des nouvelles d’un collègue raflé la veille par des policiers.

Rappelons que le vendredi 20 septembre 2019, deux élèves sous-officiers en stage à l’Unité de régulation de la circulation (Urc) ont été sévèrement battus par cinq militaires à l’arrêt de bus de Blockauss.

Nous y reviendrons !

Maxime KOUADIO

1 | 2