Viol récurrent de fillettes par des personnes âgées / Dr Serge Touvoly, psychologue explique tout, Pourquoi le choix des enfants, Ce qu’on peut faire pour ces personnes


07/11/2019
Viol récurrent de fillettes par des personnes âgées / Dr Serge Touvoly, psychologue explique tout, Pourquoi le choix des enfants, Ce qu’on peut faire pour ces personnes
Le psychologue, Dr Serge Touvoly a dégagé des hypothèses qui pourraient expliquer le comportement déviationniste de certains adultes (Ph : DR)

Depuis quelque temps, les médias se font l’écho de cas de viols de fillettes par des personnes adultes. Plus une semaine ne passe sans qu’un cas de viol d’une mineure par un homme adulte ne soit signalé. La récurrence des faits interpelle. Dr Serge Touvoly, psychologue, tente dans cet entretien d’analyser et d’expliquer ce phénomène qui prend de l’ampleur.

 

 

Qu’est ce qui peut justifier ce type de comportement de la part de certaines personnes adultes ?

 

J’en ai fait la remarque et on réfléchit sur la question. Ce qui vient à l’esprit, c’est que ce sont des cas de pédophilie, c’est-à-dire des relations sexuelles ou amoureuses entre une personne d’âge mûr, un ‘’vieillard’’ et une fillette ou alors une ‘’vieille’’ femme qui fait la même chose avec un garçonnet. Si on ne s’approche pas des personnes qui posent ce genre d’actes, on ne peut pas, de façon clinique, dire ce qui est à la base de leur comportement. Et ça, c’est un problème. On émet tout de même des hypothèses.

 

Et quelles sont ces hypothèses ?

 

La première chose, c’est un comportement qui est pathologique. La personne qui fait cela a une personnalité sexuelle pathologique. Bien souvent, les personnes âgées ont une tendance à la paranoïa. Il y a plusieurs manifestations de cette pathologie parmi lesquelles, il peut y avoir les problèmes de relation sexuelle avec un mineur ou une mineure. Les personnes en face sont mineures et inoffensives. Elles ne peuvent pas résister à leurs tentatives et leurs actions. Ce sont des proies faciles pour ces personnes qui sont malades naturellement et qui s’adonnent à ce genre de choses.

 

Mais pourquoi ces personnes s’intéressent-elles aux fillettes, à des enfants, des êtres inoffensives ?

 

Tout simplement parce que les enfants ne peuvent pas se défendre. L’enfant n’a pas de volonté. Il fait ce que la grande personne lui dit, lui demande. L’enfant devient donc un objet sexuel. L’objet n’a pas de raison, de volonté etc. Et comme l’enfant peut être objet sexuel pour ce genre de personnes, il est l’être idéal pour assouvir ces noirs desseins. c’est pourquoi, l’enfant est la première cible de ces personnes.

 

Il y en a qui vont jusqu’à coucher avec leurs propres enfants. Comment peut-on expliquer de telles déviations ?

 

Cela n’étonne pas. La personne atteinte de pathologie sexuelle, quelle que soit la personne en face d’elle, va vouloir coucher avec elle. Il y en a même qui couchent avec des animaux. La personne de façon naturelle, est déjà défaillante, elle ne peut pas avoir une raison pour distinguer son enfant de celui de l’autre.

 

N’y a-t-il pas d’antécédents à un tel comportement ?

 

Généralement, le problème des perversions de ce genre a une origine qui part de l’enfance de l’individu. La défaillance se situe depuis l’enfance de l’individu. On peut couvrir un temps soit peu par rapport à la société. Mais lorsqu’on arrive à un moment où on n’a plus la capacité de gérer cette pathologie, on ne résiste plus. Il l’exprime. c’est pourquoi on peut découvrir des homosexuels à l’âge de vieillesse puisqu’à un moment donné, il ne peut plus contenir le problème. Alors, cela s’exprime naturellement. L’autre chose, c’est qu’on ne peut pas penser à certaines pratiques mystiques qui peuvent expliquer ces phénomènes sociaux.

 

Peut-on traiter cliniquement et guérir ce genre de pathologies sexuelles déviationnistes ou à tout le moins les faire accompagner par des psychologues afin de les remettre sur le droit chemin ?

 

A cet âge-là, ce n’est plus évident. On peut faire de la prévention ou de l’accompagnement parce qu’en réalité, on ne guérit pas ce genre de personnes. A cet âge, cette phase est chronique. Toutefois, on peut les aider à ne pas être dans l’environnement des enfants, les isoler dans des milieux où ils n’ont pas accès aux enfants. C’est ce qu’on peut faire pour eux. Plusieurs parmi eux sont mariés mais qui font ça aux fillettes. C’est pour cela d’ailleurs qu’on les met en prison. En Europe, on les met dans les maisons d’asile où ils sont entre eux là-bas. A l’âge adulte, beaucoup de choses apparaissent. C’est la même chose que les maladies corporelles qui apparaissent avec la vieillesse. C’est la même chose au niveau psychologique. A cet âge, il y a beaucoup de choses camouflées qui apparaissent que la personne n’est plus capable de gérer. C’est l’état de sa personnalité sexuelle qui s’étale au grand jour. C’est son profil qui apparaît ainsi. C’est ce qu’il est en réalité. Mais compte tenu de l’environnement social et de certaines capacités morales qu’il a, il arrive à contenir cela pendant un temps. Mais arrivé à un certain âge, ce n’est plus possible. La vraie personnalité apparaît, la pathologie apparaît.

 

Franck SOUHONE    

 

 

Franck Souhoné

|

  • SOURCE: L'inter

1 | 2