Attecoubé / Opération de démolition au quartier Boribana: Des voleurs font irruption dans des habitations


03/12/2019
Attecoubé / Opération de démolition au quartier Boribana: Des voleurs font irruption dans des habitations
Les deux bulldozers déterminés à tout raser sur leur chemin dans une partie du quartier Boribana

La course est véritablement terminée pour des habitants du quartier ‘’Boribana’’ (fin de course en malinké) dans la commune d’Attecoubé . Le samedi 30 novembre 2019, encadrés par un important dispositif de policiers et de gendarmes, l’opération de déguerpissement et de libération de l’emprise du 4è pont d’Abidjan menée par deux bulldozers particulièrement déterminés a été effective. 402 familles ont ainsi vu leurs habitations détruites. Pour quelques concernés encore à la recherche d’un trésor caché, c’est toute une partie de leur vie qui s’écroule. Par endroits, des voleurs de câbles, de tôles et autres objets ‘’précieux’’ se sont invités dans des habitations.

Salimata Coulibaly Tchébala, coordonnatrice adjointe du Projet de transport urbain d’Abidjan (Ptua), a précisé que pour cette première opération de démolition qui ne touche pas tout le quartier Boribana, le gouvernement aura fait preuve d’humanité. «  Les populations de cette zone ont été effectivement indemnisées. Le projet s’est voulu participatif. Nous avons même associé le collectif des habitants de Boribana à cette opération.

Ça n’a pas été une opération de force. Les populations sont informées depuis l’année dernière. Les négociations sur le projet ont démarré le 27 décembre 2017. Elles se sont poursuivies en 2018 et 2019. Il y’a eu même un communiqué du ministère de l’Equipement et de l’Entretien routier à cet effet. », a-t-elle expliqué.

Elle a indiqué que ces indemnisations prennent en compte, des propriétaires résidents, des locataires, des locataires d’activités commerciales, des propriétaires non-résidents, et des hébergés gratuits et des propriétaires d’équipement (école, mosquée, etc). « Les propriétaires résidents ont été relogés au frais de l’Etat, le temps qu’on construire leurs maisons. Les sites ont déjà été acquis. On a acquis 5 terrains d’une superficie de 68 hectares. Nous avons 2 dans la commune de Songon et 3 à Anyama.

Il y’a eu des négociations, chacun a signé le Pv (Procès-verbal) de négociation et c’est à l’issue de cela qu’ils ont été indemnisés. Seulement 4 familles seront épargnées par cette opération parce que n’ayant pas négocié. Si toutes les voies de recours amiables sont épuisés alors, il restera la justice pour la suite des choses », a ajouté Mme Salimata Coulibaly Tchébala.

Mamadou Sanogo, président adjoint du Collectif des propriétaires résidents de Boribana, a salué les actions de démarrage du 4è pont d’Abidjan. «Nous saluons les actions du gouvernement ivoirien. Nous espérons que le président de la République ne s’arrêta pas en si bon chemin. Ce que nous demandons, c’est qu’il se mette au service de la population qui souffre énormément. C’est ensemble que nous allons construire un pays de stabilité », a-t-il conclu.  

L.BEUGRE (stg)

 

 

 

1 | 2