Congé anticipé à Dimbokro : Une élève du lycée moderne tuée par balle selon un confrère


11/12/2019
Congé anticipé à Dimbokro : Une élève du lycée moderne tuée par balle selon un confrère

Chaude journée à Dimbokro. Une élève du lycée moderne de la ville, en classe de seconde C2 a été tuée, ce mercredi 11 décembre 2019 par balle lors des manifestations orchestrées pour réclamer le départ en congé anticipé.

Un mort a été enregistré, ce mercredi 11 décembre 2019, au cours d’une manifestation orchestrée par les élèves en vue de leur départ en congé anticipé. Selon le confrère de l’AIP qui livre cette information, il s’agit d’une élève (Kokora Tanoh, a confié une source à Linfodrome : ndlr) du lycée moderne de Dimbokro, inscrite en classe de seconde C2. En attendant de donner de plus amples informations sur l’élève qui a été tuée et les circonstances de sa mort, Linfodrome a appris auprès de l’AIP que la manifestation de ce mercredi a tourné en affrontement et occasionné plusieurs blessés dont des forces de l’ordre.

Cet événement malheureux se produit au moment où les élèves du collège principal de Daloa continuent de pleurer l’un des leurs, Sangaré Tenenan, 19 ans, en classe de Terminale A2, qui a trouvé la mort, le lundi 9 décembre 2019, après avoir été blessé à la gorge par un jeune en tenue civil non identifié. Ces affrontements ont eu lieu lundi, vers 11h au collège Principal, un établissement privé de Daloa, au centre-ouest du pays.

A la suite de ce malheureux événement, la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Kandia Camara, avait appelé les parents d’élèves à jouer leur rôle dans le processus éducatif des enfants. « J’en appelle à une prise de conscience collective de tous les parents d’élèves afin que chaque acteur joue pleinement son rôle dans le processus éducatif de nos enfants ».

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2