Côte d'Ivoire

MUGEFCI : Mesmin Komoé (PCA) signe une convention avec un partenaire pour des remises allant de 15 à 30%


18/02/2020
MUGEFCI : Mesmin Komoé (PCA) signe une convention avec un partenaire pour des remises allant de 15 à 30%
Le PCA de la MUGEFCI, Mesmin Komoé, échange des documents avec Fallet Narcisse, représentant le directeur du nouveau partenaire

Avec la nouvelle carte unique et intelligente, la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEFCI) est en train de boucler un large réseau marchand. Mesmin Komoé, le PCA de ladite mutuelle, a signé, ce mardi 18 février 2020, au siège de la MUGEFCI, au Plateau, une convention de partenariat avec un grand magasin de la place.

Le président du Conseil d’administration de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire, Kouamé Mesmin Komoé, a signé, ce mardi 18 février 2020, au siège de ladite mutuelle, deux conventions de partenariats avec deux magasins de la place.

C’est avec M. Phallet Narcisse, représentant le directeur de Sicomex qu’il a signé la première convention de partenariat. « On sait que votre structure a des produits suffisamment bien diversifiés. Vous savez, quand approchent, par exemple la période des fêtes de fin d’année, notamment la fête de Noel et qu’il faut gaver nos enfants de cadeaux, quand les moyens ne sont pas suffisants pour ceux qui ont les familles suffisamment nombreuses et Dieu seul sait combien de fois les fonctionnaires ont des ménages assez importants, cela crée tout un stress qui se décline en maladie et malheureusement, la MUGEFCI en pâtit. Nous accompagner dans cette démarche, c’est nous enlever une grosse épine du pied, alléger notre stress, donc contribuer à une bonne santé des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire. C’est pour cela que nous ne cesserons jamais assez de vous dire merci par rapport à cet acte », a dit Mesmin Komoé à son hôte, avant d’ajouter que la mutuelle s’est engagée à assurer le bien-être des mutualistes : « C’est vrai que nous sommes principalement une assurance santé, mais pour nous, le bien-être va au-delà de l’absence de la maladie. La bonne santé, elle est à la fois physique, mentale, spirituelle, en tout cas, elle englobe toutes les dimensions qu’on peut imaginer ».

Selon PCA de la MUGEFCI, sa plus grande préoccupation est d’œuvrer pour que l’ensemble des mutualistes puisse, de façon facilitée, avoir accès aux meilleurs produits dans les moyens dont ils disposent. S’adressant à M. Phallet Narcisse, il a fait savoir que lorsque des partenaires comme sa structure sont disposés à accompagner les fonctionnaires dans cette voie, il ne peut que les remercier. « C’est pour ça, qu’au nom du conseil d’administration, nous voudrions vous dire sincèrement merci pour cet accompagnement que vous nous faites à travers les produits ». Il a surtout remercié le nouveau partenaire de la MUGEFCI qui lui offre toute cette gamme de produits avec des remises allant de 15 jusqu’à 30%. « 30%, c’est quand même le tiers du prix qui est réduit. Et je pense que ce n’est pas rien. Nous voudrions vous dire merci pour cet accompagnement…Nous nous ferons fort, pour ce qui nous concerne, d’inviter les fonctionnaires à venir massivement fréquenter vos magasins et se procurer des produits pour lesquels vous avez consenti tous ces sacrifices. Merci et que Dieu nous aide dans cette convention », a-t-il souhaité.

Pour sa part, Phallet Narcisse a tenu à remercier Mesmin Komoé et tous ses collaborateurs. « En tant que représentant de M. Khalil Bourgi, le directeur de SICOMEX, c’est un honneur pour nous de participer à cet échange et d’être le partenaire que la mutuelle a choisi pour amener les mutualistes tout ce qu’ils veulent à moindre coût ». Il a fait savoir que sa structure « est entièrement disponible » et l’a remercié d’avoir placé sa confiance placée en elle. « Nous vous disons merci, nous sommes toujours ouverts et prêts à faire tout le nécessaire pour que tous les mutualistes soient vraiment satisfaits », a-t-il conclu.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2