Côte d'Ivoire

Lutte contre le Coronavirus : Babily Dembélé (Pdt du CIDP) fait des dons aux musulmans et chrétiens d’Anyama


09/04/2020
Lutte contre le Coronavirus : Babily Dembélé (Pdt du CIDP) fait des dons aux musulmans et chrétiens d’Anyama
Le président du CIDP, Babily Dembélé (à gauche), remet symboliquement un sac de riz à l'Imam Coulibaly Nouredine

Le président du Congrès ivoirien pour le développement et la paix (CIDP), Babily Dembélé, a fait des dons à la Mosquée Babily Demblé et à la Paroisse Notre Dame, le mardi 7 avril 2020, à Anyama.

Le président du Congrès ivoirien pour la démocratie et la paix (CIDP), Babily Dembélé, a décidé de penser aux religieux dans la lutte contre la propagation de la maladie à coronavirus. Il a entamé sa visite des mosquées et églises par la commune d’Anyama, le mardi 7 avril 2020. Il s’est d’abord rendu à la mosquée qui porte son nom pour remettre des sacs de riz, des gants, des cache-nez, des gels hydroalcooliques, un seau à robinet pour lavage des mains et une enveloppe d’argent. « L’humanité traverse un moment extrêmement difficile. Tout le monde reste chez lui, les avions ne volent plus, les bateaux sont stationnés etc…Dieu nous a confinés du fait du Coronavirus. Alors, nous sommes venus apporter notre modeste soutien, pour soulager des personnes en difficulté. Nous sommes venus aussi pour vous demander de prier pour que cette maladie disparaisse. La seule voie de recours, aujourd’hui, c’est Dieu, dans la mesure où, même les grandes puissances n’ont pas encore trouvé de remède. En plus de respecter les consignes d’hygiène, il faut prier et s’en remettre à Dieu ; lui demander pardon pour qu’il nous pardonne. Nous faisons donc ces dons parce qu’au CIDP, nous estimons que ce sont plus les actions sociales qu’il faut poser », a dit Babily Dembélé à l’imam Coulibaly Nouredine qui a réceptionné le don. Occasion pour l’homme de Dieu de remercier le généreux donateur avant de prier pour que cette pandémie prenne fin.

Après la mosquée qui porte son nom, le leader du CIDP et sa délégation ont mis le cap sur la Paroisse Notre Dame d’Anyama où ils ont été reçus par le Père Mathieu Zongo. A ce dernier, Babily a fait un don composé des mêmes produits sanitaires et une enveloppe d’argent. Au terme de son message, il a insisté sur le respect des gestes barrières. A savoir, respecter la distance de 1 mètre entre les personnes, ne pas se serrer les mains, ne pas faire d’accolades, porter des masques et des gants, se laver régulièrement les mains avec du savon.

Touché par le geste du président du CIDP, le Père Mathieu Zongo l’a remercié. « Merci pour cette démarche de venir vers nous, nous saluer et nous apporter votre soutien. Le geste en lui-même est très significatif dans un moment où seule, la solidarité peut nous aider à nous en sortir. La solidarité dans un moment difficile, dans le malheur, est très précieuse pour unir les forces et vaincre ce qui se constitue comme ennemi devant nous tous. La politique est une forme de charité sociale. Selon l’enseignement social de l’église, c’est une forme de charité sociale… Donc je vous remercie de ce soutien parce qu’effectivement comme vous l’avez dit, dans un moment si difficile, même notre église souffre parce que notre église est dans la société. Donc elle souffre elle aussi. Et non seulement elle souffre, mais elle doit apporter aussi son assistance aux plus nécessiteux. Donc je crois que votre geste ira plus loin que nos personnes, que notre institution parce que tous les jours que Dieu fait, il y a des gens qui nous approchent pour demander quelque chose, pour demander un peu d’aide »

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Adolphe ANGOUA

|

  • SOURCE: Linfodrome

1 | 2