Imprimer Réagir Envoyer cette page Partager Tennis / Open d'Australie

Djokovic gagne un duel de titans contre Nadal


Novak Djokovic remporte l'Open d'Australie pour la troisième fois, ce 30 janvier 2012. REUTERS/Daniel Munoz
Le tennisman serbe Novak Djokovic a remporté l'Open d'Australie en battant l'Espagnol Rafael Nadal (5-7, 6-4, 6-2, 6-7, 7-6) en finale, dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 janvier 2012 à Melbourne.

Une rencontre qui restera surement dans les annales tant elle a tenu en haleine les spectateurs pendant 5h53. Djokovic remporte son troisième tournoi du Grand Chelem de suite, le cinquième de sa carrière.

Il était 1h37 à Melbourne (14h37 TU) lorsque s'est enfin terminée la finale de l'Open d'Australie, le premier tournoi du Grand Chelem de la saison 2012 de tennis. Nous étions encore le dimanche 29 janvier dans la plupart des pays du monde, mais l'Australie était déjà arrivée au lundi 30. Un pays qui prend de l'avance comme le fait Novak Djokovic. Après avoir survolé l'exercice 2011, le Serbe commence la nouvelle année sur les mêmes bases grâce à la troisième victoire de sa carrière en Australie (la deuxième de suite), décrochée au terme d'un match homérique de 5h53 face à Rafael Nadal.

L'Espagnol avait pourtant remporté le premier set (5-7), profitant peut-être de la fatigue accumulée par Djokovic depuis le début du tournoi, et notamment suite à sa déjà longue demi-finale contre Andy Murray (4h50). Mais « Nole » a ensuite pris le match en main en gagnant les deux manches suivantes (6-4, 6-2) avant de laisser passe une occasion de breaker son adversaire et de remporter le match dans la quatrième (6-7), se laissant entrainer dans un set décisif. Après avoir breaké au meilleur moment (6-5), Djokovic sert pour le match, commence bien (30-0), se fait peur (30-40), avant de reprendre l'avantage et de s'imposer, à bout de force, dès sa première balle de match.

« L'une des défaites dont je suis le plus satisfait »

Défait pour la troisième fois de suite en finale d'un tournoi du Grand Chelem (un record) par le Serbe, Rafael Nadal est parvenu à conserver sa lucidité et à tirer du positif de cette rencontre de légende. « Je suis très satisfait de mon état d'esprit ce soir, a déclaré l'Espagnol. L'important, c'est qu'en 2011, je n'ai pas souvent joué comme ça. Je suis sur la bonne voie. Je suis très content de mon niveau de jeu sur ces deux semaines. J'ai joué plus agressif. J'ai réussi plus de coups gagnants que je n'en avais jamais faits. Mon service a bien fonctionné. Je ne suis pas content de perdre en finale, mais c'est l'une des défaites dont je suis le plus satisfait dans ma carrière. »

Cette victoire permettra à Novak Djokovic d'aborder Roland Garros avec la possibilité de réaliser un Grand Chelem à cheval sur deux saisons après ses victoires lors des derniers Wimbledon et US Open. En 2011, il avait été battu en demi-finale du tournoi français par le Suisse Roger Federer qui, pas plus que Rafael Nadal, n'est jamais parvenu à remporter quatre tournois du Grand Chelem d'affilée. L'arbitre français de cette finale de l'Open d'Australie, Pascal Maria, était conscient d'avoir officié pour un match hors-norme : « Je suis KO, j'ai besoin d'une bonne bière, a-t-il déclaré à Reuters. Je retiendrai que les deux joueurs ont été d'une exemplarité et d'une combativité incroyables. Je crois qu'on va se souvenir longtemps de ce match. »

Super User

|

Lorem Ipsum is simply dummy text of the printing and typesetting industry. Lorem Ipsum has been the industry's standard dummy text ever since the 1500s, when an unknown printer took a galley of type and scrambled it to make a type specimen book. It has survived not only five centuries, but also the leap into electronic typesetting, remaining essentially unchanged.

Previous ◁ | ▷ Next
Vous n'avez pas de compte? Créez votre compte

Connectez vous a votre compte